The mortal instruments : Renaissance, tome 3 : La reine de l’air et des ombres, partie 2 – Cassandra Clare

Et si la damnation était le prix du véritable amour ?
La deuxième partie du dernier tome de la trilogie n°1 aux États-Unis.

Le roi de la Cour des Ténèbres est mort. Dans le chaos de la bataille, Emma et Julian n’ont eu d’autre choix que traverser le Portail de la salle du trône. Les voilà à Thulé, un univers parallèle dans lequel Sébastien a remporté la Guerre Obscure… Dans le monde réel, la maladie touchant les sorciers continue de faire des ravages et la Cohorte a pris le pouvoir. Plus que jamais, le Monde Obscur a besoin d’Emma et de Julian. Mais pourront-ils le sauver avant que la malédiction des parabatai les détruise, eux et tous ceux qu’ils aiment ?


avis

Ayant lu la première partie il y a quelques semaines, j’avais hâte de me plonger dans la seconde moitié de ce troisième – et dernier – tome, curieuse de voir ce qu’il allait advenir de Julian et d’Emma.

Et l’histoire démarre immédiatement sur des chapeaux de roues. Si la première partie paraissait introductive, la seconde est menée tambour battant. Cassandra Clare ne nous laisse aucun répit et Emma et Julian doivent alors affronter de nombreux ennemis, dans leur monde mais aussi ailleurs.

Je reste un peu déçue quant à Annabel et Ash, qui disparaissent très vite de la circulation, même si Ash laisse énormément de questions en suspens qui, je le pense, seront surement abordées dans une prochaine série. Par contre, j’ai adoré découvrir le monde de Thulé, cet univers qui nous prouve qu’une chose, peut-être insignifiante, peut radicalement changer le cours du monde. Je pense que Thulé n’a pas dit son dernier mot, et je serais curieuse de voir si l’auteure prévoit de réintégrer ce monde alternatif un jour dans sa série.

Mais il faut dire que le véritable ennemi de ce tome reste l’Enclave elle-même. Et, pour le coup, Cassandra Clare n’a pas fait les choses à moitié. Les révélations sont surprenantes, et on en apprend toujours plus sur le monde des Chasseurs d’Ombres, leur histoire, mais aussi leur lien sacré entre parabatai. Quant à la fin… J’ai tellement envie de savoir ce que cette séparation va amener !

Je suis également toujours époustouflée de voir comment l’auteure arrive, au bout de douze tomes, à faire s’imbriquer encore tant d’éléments entre eux. C’est ce qui me rend tellement accro à cette série. Plus Cassandra Clare la développe, plus on se rend compte de la richesse, de la complexité de tous les détails qu’elle a disséminés au gré des pages, livre après livre. Je suis, à chaque fois, sidérée quand je me rend compte que ce qui nous est révélé prenait déjà naissance plusieurs tomes auparavant. Et que je n’avais rien vu.

Et puis quel plaisir de retrouver Clary, Jace, Magnus, Tessa, et tant d’autres encore ! Dans cette dernière partie, tous les personnages principaux des deux premières séries sont bien présents, et c’était super de les retrouver à nouveau en action.

En définitive, la première partie de ce tome remettait doucement les choses en place pour permettre à cette seconde partie de se révéler fracassante. J’ai adoré la façon dont Cassandra Clare termine son ARC sur Emma et Julian, et j’ai déjà hâte de découvrir le prochain. Il y a encore tellement de zones d’ombres qui entourent l’univers des Chasseurs d’Ombres, sans oublier toutes les questions laissées sans réponse qui attise ma curiosité et qui font une superbe transition pour la suite.. J’ai hâte de pouvoir me replonger dans une nouvelle série sur cette univers tellement bien construit !


Parution : 19 septembre 2019
Éditions : Pocket Jeunesse
Nombre de pages : 608
Prix : 18.90 €
5.0

Une réflexion sur “The mortal instruments : Renaissance, tome 3 : La reine de l’air et des ombres, partie 2 – Cassandra Clare

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s