PS : Je ne t’ai jamais dit – Brigid Kemmerer

Deux lycéens qui auraient pu ne jamais se croiser. Qui ne savaient pas ce qu’est être aimé. Et qui pourtant se sont trouvés.

Rev gardera toujours dans sa chair les cicatrices des sept années qu’il a subies sous les coups de son père. Quant à Emma, c’est dans son cœur qu’elle porte les siennes  : elle n’existe pas aux yeux de son père, et sa mère veut tout contrôler.

Rev et Emma ne se sont jamais vus que de loin. Pourtant, le hasard les réunit, un soir. Petit à petit, les deux ados blessés s’apprivoisent, et, chaque jour, partagent leurs doutes et leurs peines.

Malheureusement, ce moment de grâce ne pouvait pas durer. Rev est parti rendre visite à son père, qui a refait surface. Sauf qu’Emma a besoin d’aide. Harcelée par un gamer appelé Nightmare, elle s’adresse à la mauvaise personne – un garçon qui fréquente le jeu vidéo en ligne qu’elle a créé pour s’évader.

Rev rejoindra-t-il Emma à temps pour la sauver  ?


avis

J’avais adoré le premier roman de Brigid Kemmerer, PS : Tu me manques. Une histoire bouleversante et poignante, où tout était parfaitement équilibré. Alors, quand j’ai vu l’annonce de cette suite, j’étais aux anges ! Mais, je vous rassure de suite : pas besoin de lire le premier tome (même si je vous le conseille quand même !) car chaque histoire est indépendante l’une de l’autre.

Derrière sa capuche de sweat toujours relevée, Rev cache un passé difficile dont il a eu la chance de sortir… même si cela lui a laissé de nombreuses cicatrices. Aujourd’hui adulte, Rev a pourtant du mal à se débarrasser de ses souvenirs. Surtout qu’après onze ans d’éloignement, son père biologique se rappelle soudainement à lui.

De son côté, Emma a fui le monde réel pour se retrancher dans le monde virtuel. Véritable prodige, elle a créé son propre jeu vidéo, mais garde pour elle cet exploit tant que ce dernier ne sera pas parfait. Car, avec une mère exigeante, qui ne comprend pas pourquoi sa fille passe ses nuits entières en ligne au détriment de sa scolarité, et un père concepteur de jeu vidéo qui lui laisse, au contraire, faire ce qu’elle veut, Emma a du mal a trouver sa place dans cette famille. Alors, quand elle se fait harceler en ligne par un joueur, elle va garder tout cela pour elle, désireuse de montrer qu’elle peut gérer la situation.

Rev et Emma n’étaient pas vraiment destinés à se rencontrer. Jusqu’à ce soir où, chacun fuyant sa propre maison, ils font connaissance sur le gazon d’une église.

J’ai adoré cette histoire, magnifique, tendre et douce, mais qui aborde pourtant des thèmes très durs avec justesse et pertinence. Brigid Kemmerer nous dévoile une nouvelle fois une plume extraordinaire, pleine d’authenticité et d’amour malgré l’aspect assez sombre de certains passages.

J’ai également adoré les personnages, principaux comme secondaires. Rev et Emma sont tellement profonds, pas parfaits, mais terriblement attachants. J’ai eu énormément d’affinités avec Emma car je me suis tellement reconnue en elle, moi, l’ancienne geekette incomprise par ses parents.. Ses réactions, son attitude intrépide ne sont qu’un reflet de son mal-être, elle qui avait tout simplement envie de montrer à ses parents qu’elle existait, elle aussi, et qu’elle voulait un peu d’attention…

Mais l’histoire de Rev est la plus poignante. Difficile et insoutenable et, pourtant, l’amour de sa famille l’entoure de la première à la dernière page. Ses parents sont un vrai exemple d’amour inconditionnel, de dévouement et de bonté. Et Matthias, ce garçon brisé, meurtri, qui ne sait plus à qui faire confiance…

Il y a tant dans ce livre mais je ne trouve pas grand-chose à écrire. Tout était incroyablement juste, parfaitement équilibré, avec une plume magnifique qui nous offre un roman bouleversant mais puissant. L’histoire était superbe, douce et pleine de tendresse malgré les sujets coup de poing abordés ici. J’ai adoré la profondeur des personnages, mais aussi leurs imperfections. Un roman à découvrir sans hésiter !


Parution : 23 octobre 2019
Éditions : Hachette Roman
Nombre de pages : 440

Prix : 17.90 €
pcc

2 réflexions sur “PS : Je ne t’ai jamais dit – Brigid Kemmerer

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s