Love & rehab – Jay Crownover

Elle a été la seule à reconnaître les signes qui ne trompent pas : Cable James McCaffrey, si cool et populaire, est en fait un junkie au bord de l’autodestruction. Affton a trop souffert de l’addiction de sa propre mère pour ne pas au moins donner l’alerte.
Quand la mère de Cable apprend qu’une personne est assez naïve pour se préoccuper sincèrement de son fils, elle s’empresse de faire une proposition à Affton : passer l’été en compagnie de Cable dans une villa du bord de la mer et s’assurer qu’il ne retombe pas dans la drogue. Un service qu’elle saura payer suffisamment généreusement pour permettre à Affton d’étudier dans l’université de ses rêves.
Comment refuser ? Affton en est incapable, même en sachant pertinemment que Cable va détester ce projet. Et, surtout, que ce garçon, aussi odieux soit-il, est susceptible de développer chez elle une tout autre forme d’addiction, peut-être plus dangereuse encore…


avis

Cela faisait longtemps que je n’avais pas retrouvé Jay Crownover dans un nouveau roman. Et, dès l’avant-propos nous présentant cette histoire plus personnelle pour l’auteure, je savais déjà que j’allais adorer ma lecture…

Cable et Affton se sont connus au lycée. Affton, l’invisible, arrivée il y a peu, et Cable, l’incontrôlable, fils d’une riche famille, qui se comportait comme si le monde lui appartenait. Diamétralement opposés, ils n’étaient pas destinés à se fréquenter, et ne se s’étaient d’ailleurs jamais adressé la parole… en dehors d’une unique fois.

Malgré elle, Affton se retrouve au cœur d’une histoire familiale dont elle n’a que faire. Tout ça à cause d’un malheureux message, d’une malheureuse conversation. Car, fille d’une mère toxicomane qui en est morte, elle seule a su déceler le véritable problème de Cable : la drogue. Mais, malgré son avertissement, la vie de Cable s’est retrouvée bouleversée malgré tout. Alors, des années plus tard, Affton va se retrouver à baby-sitter son ancien camarade de classe, tout juste sorti de prison…

Love & Rehab est une histoire puissante sur les dangers de la drogue, mais aussi sur la culpabilité, la dépression et le dégout de soi. L’histoire d’un amour indéniable et d’une haine profonde qui m’a bouleversée et a fait battre à tout va mon petit coeur. Une histoire de guérison, de rédemption, de pardon des autres, mais aussi de soi. Apprendre à se pardonner, à s’aimer pour mieux se tourner vers l’avenir et laisser les ombres dans le passé.

Jay Crownover nous dévoile donc l’histoire de Cable, un toxicomane, mais à travers les yeux d’Affton, qui va tout faire pour l’empêcher de retomber dans ses addictions. C’est ce qui fait toute l’originalité de ce roman. Se basant sur son expérience personnelle, sur l’histoire de son premier amour, l‘auteure nous fait ressentir chaque émotion, chaque larme et chaque triomphe. Et on ne peut s’empêcher d’être fasciné par cette histoire.

En définitive, j’ai trouvé ce roman plus fort, plus puissant que les romans précédents de l’auteure, qui étaient pourtant de belles références. Mais Jay Crownover a glissé une part d’elle, une part de son âme dans l’histoire de Cable et d’Affton, ce qui la rend tellement unique, tellement réaliste, avec la part d’espoir nécessaire pour ne pas tomber dans le dramatique. Un très beau roman !


Parution : 05 décembre 2019
Éditions : Hugo Roman
Nombre de pages : 352
Prix : 17 €

4.5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s