The player, tome 1 – K. Bromberg

Quand Easton Wylder, un roi du baseball, le lanceur vedette de la MLB est victime d’une blessure susceptible de mettre un terme à sa carrière, il a besoin des services du meilleur entraîneur. Mais ce dernier envoie sa fille à sa place. Elle a beau être bagarreuse, athlétique, déterminée, et superbe, Easton se demande si elle a vraiment les qualités requises.

Assurer la rééducation d’Easton Wylder est pour Scout, la voie royale pour se montrer à la hauteur du challenge et honorer la promesse faite à son père. Défendre l’intérêt du club ne consiste-t-il pas à garantir que son receveur vedette soit en état de jouer ?
Alors, quand les étincelles s’allumeront, Easton et Scout supporteront-ils la chaleur ou l’un des deux sera-t-il nécessairement conduit à se brûler ?


avis

J’ai profité de la sortie en version poche pour découvrir le premier tome de cette série dont j’avais entendu beaucoup de bien à sa sortie.

Easton Wylder est le joueur vedette de l’équipe de baseball d’Austin, mais une blessure infligée par un adversaire sur le terrain a mis son bras KO. Après son opération vient le temps de la rééducation, et qui de mieux que le meilleur des kinés sportifs pour s’occuper de lui, le célèbre Doc Dalton ? Alors, imaginez sa stupeur lorsqu’il découvre que ce dernier a envoyé sa fille, Scout, qu’il a spécialement formée durant des années et qui est donc toute aussi compétente pour honorer le contrat…

Dès le début, l’alchimie entre Scout et Easton est plus qu’évidente. Leur duo fait vite des étincelles mais Scout, très professionnelle, n’hésite pas à remettre le joueur plusieurs fois à sa place, niant l’évidence et la possibilité d’une relation entre eux.

Il faut dire que les circonstances sont loin d’être idéales pour que leur relation s’épanouisse. Car, si cela devenait public, cela détruirait la carrière de Scout et la réputation de sa famille, tout en remettant en question le réel rétablissement d’Easton. Sans oublier les nombreux problèmes familiaux, des deux côtés, créant une pression supplémentaire dans leur vie et leur relation.

J’ai aimé la façon dont la romance se met doucement en place malgré tout, même si tout est fait pour que cela ne marche pas. Et j’ai également beaucoup aimé les caractères de nos deux héros. Chacun cache des secrets qui se dévoilent au fur et à mesure que leur histoire avance, et j’ai apprécié découvrir tout cela petit à petit. C’était à la fois divertissant, tendre, mais aussi simple et agréable.

Je n’ai lu que très peu de romans mettant en avant l’univers du baseball, et c’était sympa d’en découvrir un peu plus sur ce sport via cette histoire. L’environnement sportif est bien représenté, je pense, même si l’accent est surtout mis sur la gestion de l’équipe par ses dirigeants. Un aspect moins glamour mais qui, tout de même, avait un réel intérêt dans cette histoire.

Quant à la fin… Après un tel cliffhanger de malade, autant vous dire que j’ai hâte, très hâte de me jeter sur le second tome !


Parution : 06 février 2020
Éditions : Hugo Roman
Nombre de pages : 445
Prix : 7.60 €
4.0

Une réflexion sur “The player, tome 1 – K. Bromberg

  1. Pingback: The Player, tome 2 : The Catch – K. Bromberg | Alice Neverland

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s