Comment ne pas faire pitié à Noël quand on est célibataire – Joanna Bolouri

Couverture Comment ne pas faire pitié à Noël quand on est célibataire

À trente-huit ans, Emily a un travail satisfaisant, des amis fabuleux, et surtout, un appart merveilleux, situé à des centaines de kilomètres de sa famille trop intrusive. Sa seule source de stress est Evan, son jeune voisin, qui fait beaucoup trop de bruit la nuit… Mais qu’importe ! Heureuse en couple avec Robert, Emily espère bien l’inviter chez elle pour Noël et lui présenter ses parents. Le temps des questions indiscrètes et des moqueries est enfin derrière elle ! Mais quand elle s’aperçoit que Robert lui ment depuis le début, Emily décide de rompre. Et maintenant, comment affronter sa famille pendant les fêtes ? Elle fait alors appel au fêtard d’à côté…


Par Marine  28468070_10215286958156547_4490930749452582912_n

Bon on va dire qu’il reste quelques semaines avant la fin réelle de l’hiver sur nos calendriers, du coup je me suis lancée dans une dernière histoire de Noël !

Ici c’est l’histoire d’Emily, 38 ans,enseignante et célibataire endurcie, vivant en colocation avec Alice et Toby à Londres. Pour elle, cette vie lui convient parfaitement, seulement, tous les dimanches, elle a le droit au coup de téléphone de sa mère écossaise pour lui demander quand elle va enfin lui ramener l’homme de sa vie à la maison car, sinon, elle connait des bons partis pour elle. Cette fois-ci s’en est trop pour elle. Elle révèle à sa mère qu’elle est en couple depuis quelques mois et que d’ailleurs il l’accompagnera pour Noël pour le fameux séjour de 4 jours dans la famille.

Seulement l’homme qu’elle pensait aimer n’est rien de plus qu’un menteur ! Et bien évidemment elle ne le découvre que quelques jours avant son séjour, et si encore une fois elle vient seule, sa famille va encore se moquer d’elle ou essayer de la caser durant quatre longs jours ! Non vraiment il lui faut quelqu’un… 
De fil en aiguille la voilà dans sa famille avec son voisin plus jeune, dragueur et qu’elle déteste pour qu’il se fasse passer pour Robert le petit ami parfait qui devait se présenter à la base avec elle… 4 jours à survivre dans cette famille complètement loufoque.

Emily est un personnage que j’ai bien aimé, parfois eu envie de baffer parce qu’elle ne sait pas trop ce qu’elle veut mais en même temps elle vient de rompre avec un sacré canard ! Elle est réfléchie et franchement je ne sais pas comment elle a pu survivre aussi longtemps dans sa famille ! Evan, quant à lui,  est le voisin nocturne bruyant, si il passe pour un dragueur et fêtard, quand on apprend à le connaître on ne peut que l’apprécier. Il est plein d’humour et ne se laisse pas démonter par « sa belle famille » durant son séjour en Ecosse.

La famille d’Emily est pour le moins compliquée, une mère qui tient absolument à ce que ses enfants se trouvent quelqu’un et encore mieux si c’est un bon parti financier. Une soeur avocate pour qui la vie est parfaite et dont elle devrait prendre exemple, un père un peu fêtard, et un frère avec qui elle n’a pas énormément de points communs au point de ne quasiment pas se parler de l’année sauf pendant ce court séjour.

Franchement c’est une super lecture ! C’est le genre de livre dont vous dévorez les pages et vous voudriez ralentir en même temps pour ne pas le terminer tout de suite. Certes l’histoire est un peu banale, la famille d’Emily un peu moins quand même. On est dans le cliché du : je paye la personne que je trouve histoire qu’il m’accompagne en priant que tout se passe bien. Sauf que rien ne se passe jamais comme prévu. Et, en plus, choisir quelqu’un qu’on a envie d’étriper pour être son petit ami n’est pas forcément la meilleure idée. Quoique pour nous c’est plutôt amusant… On voit doucement l’évolution d’Evan, qui passe du petit jeune arrogant au petit ami idéal et qui d’ailleurs se prend un peu trop facilement au jeu au goût d’Emily. 

Pour conclure, c’est un coup de coeur, une histoire un peu banale au début mais les caractères des personnages changent la donne et nous donne envie de poursuivre avec eux encore longtemps ! Une fin plutôt sympathique, j’aurais voulu rester avec les personnages de Joanna encore un peu, on en veut toujours plus ! Pour les amateurs de romance de Noël, foncez sans hésiter. Un agréable séjour écossais vous attend au fil des pages !


Chronique rédigée par Marine

Parution : 13 novembre 2019
Éditions : Milady (Hauteville)
Nombre de pages : 480 pages

Prix : 14,90 €

pcc

2 réflexions sur “Comment ne pas faire pitié à Noël quand on est célibataire – Joanna Bolouri

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s