Tourmente, tome 1 : À la merci du corsaire — Darlène Marshall

Couverture A la merci du corsaire

Quand son jeune frère Henry est gravement blessé, le corsaire d’origine américaine David Fletcher n’hésite pas à attaquer un bâteau anglais pour enlever le médecin. Le jeune homme qui opère Henry sous la menace et lui sauve la vie a une sacrée trempe. Il a beau être gringalet, il lui tient tête, si bien que, en dépit de leur cohabitation orageuse à bord du Fancy, Fletcher finit par apprécier la compagnie du Dr Charley Alcott, que n’effraient ni la vermine, ni la gangrène, ni les amputations. Ce qu’il ignore, c’est que Charley s’appelle en réalité Charlotte… et que ses habits dissimulent des courbes délicieusement féminines.


Par Célia Celia

Je ne peux pas résister à une histoire de pirates ! En plus, les éditions « J’ai Lu » annoncent un coup de cœur (oui oui, je suis totalement victime de la pub…). 

Charley est une jeune femme qui souhaite devenir médecin, son père l’étant lui-même, il lui enseigne son savoir au quotidien. À la mort de son père, elle doit rejoindre son oncle à tout prix pour continuer sa formation. Mais à l’époque, être un médecin et une femme est inconcevable. Elle décide donc de se travestir pour embarquer sur le bateau qui la conduira en Jamaïque pour ainsi poursuivre sa passion. C’était un beau projet s’il n’avait pas été contrecarré par une attaque pirate.  

Charley et David ne sont pas des caricatures ambulantes. J’ai adoré ces personnages et leur caractère. Leurs échanges sont un délice.

L’auteure a réalisé un travail de recherche colossal, il n’y a aucun doute là-dessus ! Les faits historiques, les techniques médicales de l’époque ainsi que la vie sur un bateau sont décrits d’une main de maître. Darlène Marshall semble connaître son sujet sur le bout des doigts. 

La romance s’installe doucement, de façon tout à fait naturelle. Les personnages se questionnent en permanence et cela les rend vraiment touchants. Nous sommes loin du coup de foudre habituel des romances historiques. 

Par contre, petit point négatif, il y a des longueurs… Certains passages m’ont semblé interminables, mais bon je me dis qu’au final cela profite à l’intrigue, car elle n’est pas bâclée.

Pour conclure, j’ai découvert une histoire profonde avec des thématiques fortes. Ce roman est puissant et il a le mérite de briser les clichés de la romance historique. 


Chronique rédigée par Célia B.

Parution : 5 février 2020
Éditions : J’ai Lu (Pour elle – Aventures et passions)
Nombre de pages : 384
Prix : 7,60 €
5.0

Une réflexion sur “Tourmente, tome 1 : À la merci du corsaire — Darlène Marshall

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s