Wilder Girls – Rory Power

Voilà bientôt dix-huit mois qu’un mal inconnu, la Tox, a frappé l’île Raxter. Dix-huit mois que le pensionnat pour jeunes filles qui en occupe la pointe a été mis sous quarantaine.
D’abord, la Tox a tué les enseignantes, une à une, puis elle a infecté les élèves, dont les survivantes portent désormais ses monstrueux stigmates dans leur chair.
Coupées du reste du monde, cernées par les bêtes mutantes qui rôdent dans les bois alentour et livrées à elles-mêmes, celles qui restent n’osent plus sortir de l’enceinte de l’école. Jour après jour, elles attendent le vaccin que le gouvernement leur a promis.
Hetty et ses deux meilleures amies, Byatt et Reese, se serrent les coudes malgré les privations, bien déterminées à lutter ensemble jusqu’au bout…


avis

Cela faisait bien longtemps qu’une parution de La Collection R ne m’avait pas autant intriguée. Un résumé à la Battle Royale, et une couverture des plus bizarres… J’étais curieuse de découvrir le contenu de ce roman !

Imaginez un pensionnat pour jeunes filles, isolé sur une île. Du jour au lendemain, les écolières développent une étrange maladie qui altère leur aspect physique. Après leur appel à l’aide, elles se retrouvent confinées  par le gouvernement sur cette île pour éviter toute propagation de ce virus. Des rations leurs sont délivrées par voie aérienne jusqu’à ce qu’un traitement de guérison soit trouvé. C’était il y a plusieurs années.

Depuis, les filles ont appris à survivre sur cette île qui leur est devenue étrangère. Les animaux se comportent bizarrement, et nombreuses d’entre elles ont succombé à la Tox. Sans compter celles confinées pour cause de crise permanente liée à cette mystérieuse maladie. Elles vivent au jour le jour, sans savoir ce qu’il est advenu du reste du monde. Elles n’ont plus aucun lien avec le monde extérieur, en dehors des approvisionnements réguliers…

Ce livre m’a tenue en haleine tout le long, désireuse de savoir ce qui allait s’y passer, ce qu’allaient devenir les personnages… Mais j’avais également peur de découvrir tout cela tant l’histoire est incertaine, nous plaçant constamment sur le fil du rasoir. Il faut dire que l’auteure nous plonge dans une atmosphère mystérieuse et angoissante, pleine de suspens, jouant avec nos peurs. Et, d’ailleurs, peureuse comme je suis, il ne m’en fallait pas beaucoup pour être anxieuse dès les premières pages.

Ce huis-clos est véritablement addictif. On a envie de découvrir le fin mot de tout cela, et l’auteure mène d’une main de maitre son intrigue, nous plongeant directement au cœur de cette école et de ses pensionnaires. Le lecteur ne peut pas s’empêcher de réfléchir sur le pourquoi du comment, et de multiples scenariii se sont bousculés dans ma tête. Rory Power n’est, également, pas avare en détail, ce qui renforce tout l’aspect horrifique du roman.

J’ai été aussi angoissée que pressée à l’idée de découvrir l’histoire que l’auteure avait imaginé. Et elle ne m’a pas déçue. Les personnages féminins ont tous des particularités aussi étranges que dérangeantes, mais cela n’enlève en rien leur humanité et leur questionnement. Les mêmes que ceux du lecteur.

Je reste, malgré tout, frustrée par la fin qui semble précipitée. Il me manque tellement de réponses que je reste complètement sur ma faim. Déjà, de base, j’ai du mal avec les fins ouvertes, mais je trouve qu’en plus, ici, elle semble plutôt mal venue. Et c’est dommage car je pense que si ce final avait été mieux accompli, mieux pensé, ce livre aurait juste été parfait !


Parution : 13 février 2020
Éditions : Robert Laffont – Collection R
Nombre de pages : 439

Prix : 17.90 €
4.0

7 réflexions sur “Wilder Girls – Rory Power

  1. Pingback: Wilder girls, Rory Power | L'Imaginaerum de Symphonie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s