Ce qui reste à Vegas — Laura Ziepe

Couverture Ce qui reste à Vegas

Réfléchissez avant de vous engager !
Emma est sur le point de se marier, c’est la dernière ligne droite avant le jour J. Malgré le stress des derniers préparatifs, elle devrait se réjouir à l’approche de ce qui s’annonce comme le plus beau moment de sa vie. Pourtant, elle a des doutes : son fiancé est-il vraiment le bon ?
Quand elle se réveille le matin du grand jour avec au doigt une bague qu’elle n’a jamais vue, elle panique : qui a-t-elle bien pu épouser la veille ?

 


Par Célia  Celia

La couverture m’a donné envie, elle annonce un roman léger, feel-good et surtout sans prise de tête. Et bien, sans surprises, c’est ce que j’ai eu ! 

Ce roman narre les péripéties de trois amies : Emma, Holly et Kim. Emma va se marier et convie ses meilleures amies à son mariage qui se déroulera à Las Vegas. Elles se retrouvent avant la célébration pour finir l’organisation de celle-ci et surtout pour fêter comme il se doit l’enterrement de vie de jeune fille d’Emma.

Par contre gros bémol pour le résumé… Il relève plus du spoil que d’un aperçu de l’histoire. Non, mais franchement le seul évènement présenté dans celui-ci n’arrive qu’à la fin du roman !

J’ai aimé le cadre dans lequel évolue l’intrigue. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’avec ce roman on voyage et ça fait du bien ! Le décor est idyllique et la plume de l’auteure nous y plonge dedans.

Je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages. Il a été difficile pour moi de rentrer dans l’histoire dans ces conditions… Cette situation n’est pas fréquente, car je suis en général bon public.

Mis à part cela, j’ai quand même aimé la relation qu’entretiennent les trois amies. Leur amitié est forte et elle est bien mise en avant tout au long du roman. Je dirai même qu’elle en devient presque le thème dominant du récit.

Pour conclure, Ce qui reste à Vegas est une lecture sympathique même si ce n’est pas la romance à laquelle je m’attendais. J’ai passé un bon moment ni plus ni moins.


Chronique rédigée par Célia B.

Parution : 12 février 2020
Éditions : Hauteville
Nombre de pages : 375
Prix : 18,50 €
3.5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s