Everyday Heroes, tome 2 : Combust : Braver les flammes – K. Bromberg

La compositrice de chansons, Dylan McCoy s’est brûlée les ailes. À cause de son petit ami qu’elle a trouvé au lit … avec une autre.
Son agent l’oblige à continuer à collaborer avec lui jusqu’à ce qu’ils aient fi nalisé les chansons de son nouvel album et à tenir leur rupture sous silence. De retour à Sunnyville, elle rencontre son nouveau coloc, Grady, et ne dirait pas non à une aventure-pansement pour se remettre de sa déception amoureuse. Elle résiste pourtant et refuse de se laisser enfl ammer par Grady Malone, un pompier sexy, charismatique et sans complexe. Un homme qui porte à la fois ses propres cicatrices – sur son dos, celles de la culpabilité du survivant, dans son âme,– et la peur dans son coeur.
Mais alors qu’un visiteur imprévu met à l’épreuve leur statut de colocataires, leur indéniable attirance va t-elle s’évaporer ? Ou prendront-ils le risque de jouer avec le feu ?


avis

Je n’avais pas réussi à accrocher au premier tome de la série, sans trop savoir pourquoi.Malgré tout, aimant les histoires de K. Bromberg, je me suis lancée dans cette suite en espérant ne pas avoir le même effet que lors de ma lecture de Cuffed. Et j’ai bien fait.

Dylan vient de rompre avec sa rock star de petit ami, Jet, qu’elle a surpris dans leur lit avec une autre femme. Le problème, c’est qu’en tant que parolière, elle est obligée de continuer à travailler avec ce dernier jusqu’à la sortie de son album. Cela ne l’empêche pas de quitter sa ville quelques temps, histoire de remettre de l’ordre dans ses idées, et dans ses sentiments. Son frère lui propose alors d’être hébergée par un de ses amis, Grady Malone, qui dispose d’une chambre libre dans sa maison.

Grady est un pompier. Un véritable héros, abimé et tiraillé par une culpabilité profonde. Son personnage possède une vraie charge émotionnelle à travers une histoire forte qui ne m’a pas laissée insensible. Grady ne sait plus où il en est. Depuis deux ans, il ne fait que vivre au jour le jour, ayant perdu toute estime de lui et toute confiance en l’avenir. Son personnage est magnifique, attachant et terriblement humain. Je l’ai adoré.

Dylan, quant à elle, est une jeune femme loin d’être parfaite. Ses sentiments envers son ex petit-ami sont très contradictoires, mais j’ai beaucoup aimé le fait qu’elle était consciente de tout cela. Ce qui rend son personnage très réaliste, là encore. Au final, K. Bromberg nous offre deux héros entiers, avec une romance à combustion lente où chacun devient le baume dont l’autre a besoin pour se réparer l’un l’autre.

Et j’ai adoré découvrir l’histoire entre Grady et Dylan. Si celle entre Grant et Emerson m’avait laissée de marbre, j’ai retrouvé tout ce que j’aime tant avec celle là. Des personnages attachants, terriblement humains, et une romance sensuelle et délicate, que l’on prend plaisir à voir évoluer.. Une excellente lecture !


Parution : 05 mars 2020
Éditions : Hugo Roman
Nombre de pages : 391
Prix : 17 €
4.5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s