Rozenn, tome 1 – Laëtitia Danae

couv63835855

Rozenn Kaplang est une djinn. Durant de longues années, son peuple a souffert de la domination des dagnirs, mais si l’esclavage est officiellement aboli, la liberté, elle, garde un goût amer. Et si une union entre princes et princesses de ces différentes tribus permettait de tirer un trait sur un douloureux passé ?


avis

Je me suis surprise à apprécier la mythologie liée aux djinns grâce à certains romans, et ce sont des créatures que j’aime, depuis, retrouver dans les livres. Alors, quand j’ai découvert cette parution, j‘étais déjà sous le charme, tant par son résumé que sa couverture. J’étais vraiment curieuse de découvrir cette histoire, et je n’ai pas été déçue.

Rozenn est une djinn. Un être magique, obligée de vivre protégée des dagnirs, les humains, qui ont asservi son peuple durant des générations afin de pouvoir extraire leurs pouvoirs et se les approprier. Aujourd’hui, même si l’esclavage des djinns n’est plus pratiqué, ces derniers vivent malgré tout à l’écart des humains, dans une liberté assez relative.

Rozenn n’est pas une djinn comme les autres. Elle est, en effet, princesse de l’une des Castes les plus importantes de son peuple. Aussi, lorsqu’elle apprend que le sultan dagnir Maddy les invite, elle et ses sœurs, à séjourner dans son palais afin de faire connaissance avec ses propres fils, Rozenn ne peut s’empêcher de penser que ce dernier a en tête un projet beaucoup plus sombre…

Rozenn est une jeune fille pleine de fraicheur, intrépide et fougueuse. Avec son caractère affirmé et sa détermination, c’est typiquement le genre d’héroïne que l’on prend plaisir à suivre. J’ai tout simplement adoré son personnage.

Si la trame de l’intrigue, elle, reste assez basique, l’auteure la mène d’une main de maitre, sur un rythme soutenu qui ne laisse aucune place aux temps morts. Les personnages sont profonds et ont chacun leur personnalité propre, cachant de multiples secrets

Par contre, le gros, l’énorme point fort de cette histoire, c’est son univers. Quel régal ! Laetitia Danae revisite la mythologie des djinns de façon novatrice et enchanteresse. J‘ai adoré découvrir toutes les spécificités qu’elle met en place, mais aussi la façon dont elle intègre le mythe originel à sa propre revisite.

Le résultat est époustouflant et nous plonge dans un univers magique et trompeur, dans lequel chaque personnage à son rôle à jouer, mais également quelque chose à apporter. On sent qu’un complot se joue et, à l’instar de Rozenn, on essaie de le déjouer et de découvrir qui en tire les ficelles. Je me suis régalée, j’ai adoré l’intrigue, le décor, la fantasy mise en place par l’auteure. Tout est très bien amené, et j’ai déjà hâte de pouvoir me plonger dans la suite de cette série !


Parution : 04 mars 2020
Éditions : J’ai Lu
Nombre de pages : 480
Prix : 8.90 €
pcc

2 réflexions sur “Rozenn, tome 1 – Laëtitia Danae

Répondre à Alice Neverland Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s