Life is short love is rare – Alana Scott

Six ans d’exil, voilà ce que Robin a choisi pour fuir le secret qui le ronge. Six ans à surfer sur les plages du monde entier, loin de son Pays basque natal. Sauf que le meilleur moyen de se libérer de son passé, c’est de lui faire face. Lorsqu’il le comprend, Robin décide de revenir à Bidart, bien déterminé à reprendre le contrôle de sa vie. Mais une rencontre avec une fille à la repartie explosive va à nouveau bousculer ses plans…
Pauline est à un tournant. Bac en poche, elle doit choisir la voie qui l’orientera toute sa vie, et pour cela rien ne doit influer sur son choix. Rien, et surtout pas ce surfeur aussi insupportable qu’irrésistible, rencontré pendant ses vacances à Bidart.


Par Charlène   disney-princesses-tatouage-sexy-pin-up  

Nous sommes aujourd’hui le 28 mars et en cette période de confinement (que nous raconterons à nos enfants et petits enfants plus tard), j’ai envie d’être dans un mood vraiment positif, d’où le choix de ce livre. Vu le titre Life is short love is rare, je vais à coup sûr tomber dans une jolie romance qui va me changer les idées. Je ne connais absolument pas cette autrice qui pourtant m’a l’air vraiment très connue vu le bandeau du livre « l’autrice aux dix millions de lecteurs sur Wattpad ». Bon allez, je me lance…

Robin a vécu un drame il y a 6 ans, son père est mort par sa faute lors d’une session de surf (du moins c’est ce qu’il pense). Il va alors s’éloigner de sa famille pour oublier ce moment qui l’a marqué à tout jamais. La fuite est son moyen pour tout oublier. Il finit par construire sa vie avec Cécilia, une jeune femme dont il va tomber éperdument amoureux mais qui va le quitter sans prendre de pincettes. Robin, malheureux décide de revenir à Bidart là où toutes ses habitudes sont, et plus particulièrement dans le camping de sa mère.

Au delà d’avoir retrouvé sa sœur, sa maman et ses amis qu’il avait fuis, il va faire la rencontre de Pauline. Pauline n’a rien demandé lorsqu’elle se fait renverser par une voiturette dans le camping alors qu’elle va assister à un cours de surf (donné par Greg qui comme par hasard est le meilleur ami de Robin). Mais elle ne sait pas encore que le jeune homme qu’elle a sous le nez n’est autre que Robin Lester, surfeur connu mondialement. S’en suit une relation entre les deux, la base de cette romance évidemment. Mais lorsque Cécilia revient, Robin ne sait plus sur quel pied danser et quitte Pauline. Pauline vexée, va trahir à son tour Robin avec l’ex de sa meilleure amie… Enfin comme vous l’aurez compris, un joli bazar tout ça moi je vous le dis !

Bon, honnêtement, je n’ai pas été transcendé par ma lecture. Trop de relations entre les personnages, et surtout trop de pardon. Je ne comprends pas que Pauline soit attirée par Robin alors que celui-ci l’a laissé tomber comme une vieille chaussette. Certes, l’amour pardonne beaucoup de choses mais bon. Il est certain que plusieurs traits de leurs caractères ne m’ont carrément pas plu. Enfin ce n’est que mon avis et peut-être que cette histoire m’aurait plus tenté en été, compte tenu du cadre de rêve (plage, vague, surf, beaugoss) qui est décrit dedans.

Sachez que j’adore lire les autres chroniques littéraires des autres blogs, et malheureusement j’y ai beaucoup vu d’avis assez négatifs. Mais rassurez vous cela ne m’empêchera pas de lire les prochains bouquins d’Alana Scott.


Chronique rédigée par Charlène.

Parution : 04 mars 2020
Éditions : Harper Collins – Collection &H
Nombre de pages : 378

Prix : 16.90 €
3.5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s