New Victoria, tomes 1 & 2 – Lia Habel

  Couverture New Victoria, tome 2 : Rébellion

Résumé du tome 1 : La guerre a anéanti les États-Unis. Sur les décombres, une nouvelle civilisation a éclos : le dernier refuge de la morale d’un temps révolu. Car l’avenir est terrifiant. Aux frontières du pays, des combats armés font rage, opposant le régime politique en place à des rebelles sanguinaires qui semblent résister à tout, même à la mort. Nora a un destin tout tracé : épouser un membre de la haute société et collectionner les robes de bal. Faire honneur à la mémoire de son père, l’éminent docteur Dearly. Rien, dans sa délicate éducation victorienne, ne l’a préparée à un violent kidnapping, ni à survivre dans le camp d’une faction rebelle. Et pourtant, elle devra devra surmonter ses craintes et ses préjugés pour comprendre la nature du véritable danger qui menace les vivants… comme les morts !


avis

New victoria est une duologie dont j’avais lu le premier tome il y a des années de cela, lors de sa première édition française. N’ayant jamais lu la suite, j’ai donc profité de cette très belle réédition pour redécouvrir cette histoire, et en lire la fin.

Il y a 150 ans, des nations entières ont été rayées de la surface de la Terre. Les survivants se sont regroupés en deux factions : les Néo-Victoriens et les Punks. Bien qu’ils soient technologiquement plus avancés que les Punks, les Victoriens ont embrassé les idéaux d’une époque révolue et ont modelé leur nouvelle société sur l’Angleterre victorienne. Une société dans laquelle Nora a grandi. Mais, à la mort de son père, son univers se retrouve chamboulé tandis qu’elle se fait kidnapper par… des morts-vivants.

Zombies, steampunk, dystopie, technologies futures, ère victorienne… New Victoria est assez difficile à décrire, mélange de plusieurs genres, d’éléments assez disparates que l’auteure arrive, pourtant, a très bien assembler entre eux. Le résultat est surprenant, mais cela rend cet univers encore plus orignal et accrocheur.

Car oui, Bram, le personnage masculin principal, est un zombie. Et j’ai adoré la vision des zombies que nous offre Lia Habel ici, via une explication scientifique. Bram est contaminé mais, grâce à certaines recherches, il a pu conserver une partie de son humanité. Et c’est ce qui le rend si singulier.

Mais il reste un zombie. Bram est mort. Il a la peau froide, des yeux froids. Certains de ses amis ne sont pas très « frais » à découvrir. Bram est mort. Et j’avoue que c’est l’aspect qui m’a fait quelque peu tiquer lorsque la romance s’installe. Car, en dehors de ce « léger » détail, Bram est un garçon parfait, drôle, intelligent, soucieux des autres. J’ai adoré son personnage, et son attitude envers Nora malgré tout.

L’univers est superbe, les personnages principaux attachants. Mais, malgré tout, j’ai eu du mal avec la narration. J’ai toujours des difficultés dans les histoires à narrateurs multiples, et c’est le cas ici. Si, pour Bram et Nora, cela passe encore, c’était plus délicat avec les autres narrateurs. Même si chacun apporte, finalement, un petit plus à l’histoire, je ne vous cache pas que j’étais, par moment, assez lasse de passer d’une histoire à une autre.

En définitive, j’ai tout aimé dans cette histoire en dehors de cette narration multiple, qui me faisait quitter l’histoire par moment, mon attention restant bloquée avec le narrateur précédent. Cette duologie reste assez sympa à découvrir. Et, avec des éléments empruntés aux univers du steampunk, de l’horreur, et de l’ère victorienne, cette série nous plonge dans une histoire post-apocalyptique zombiesque tout à fait convaincante !


Parution : 12 février 2020
Éditions : Bragelonne
Nombre de pages : 595
Prix : 9.90 € chacun
3.5

6 réflexions sur “New Victoria, tomes 1 & 2 – Lia Habel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s