Mon insupportable boss — Charlie Lazlo

Il veut la posséder, elle n’a pas dit son dernier mot.

Sören est puissant, riche, il n’a peur de rien ni de personne… mais il est un boss exécrable.
Ses actionnaires lui imposent donc une Chief Happiness Officer : une cheffe du bonheur, pour remotiver les troupes et faire en sorte que les employés reprennent confiance en leur boîte et en leur directeur.
Rose connaît Sören de réputation… et un peu plus, puisqu’ils ont partagé une nuit torride cinq ans plus tôt. Elle hésite à refuser le poste, mais elle en a terriblement besoin.
Quand elle arrive dans l’entreprise, elle est déterminée à s’imposer… mais le clash est immédiat.
Ils se désirent, s’affrontent, se détestent et sont incapables de se résister.
Peu importent les conséquences…


Par Célia  Celia

Bon, le titre ne laisse pas de place au suspens, il s’agit bien d’une romance qui se déroule au bureau. En général, je suis plutôt bon public avec ces romances. Et en ce moment, un livre léger, qui se lit rapidement, est exactement ce dont j’ai besoin ! 

Soren est un patron tellement exécrable qu’il est contraint d’engager une Chief Happiness Officer. Son rôle sera d’améliorer la qualité de vie au travail des employés de la start-up. Lors de l’entretien d’embauche, le jeune PDG tombe nez à nez avec Rose, une conquête d’il y a 5 ans. 

Le titre du livre porte bien son nom, car Soren est réellement insupportable. J’ai eu beaucoup de mal avec lui au début, car vraiment il n’avait rien d’attachant. Puis, petit à petit, je suis arrivée à l’apprécier un minimum. Rose, quant à elle, est pleine de vie. Elle est drôle et n’hésite pas à recadrer son boss. Cela donne naissance à des scènes plutôt savoureuses. 

Cette romance se lit facilement et je dois dire que j’ai bien rigolé durant ma lecture. L’intrigue est simple et sans prise de tête. Le combo parfait pour passer un bon moment de détente. 

De plus, il est intéressant de savoir que le roman est écrit à quatre mains. Sous le nom de Charlie Lazlo se cache Lindsey T et Lou Marceau. J’ai été agréablement surprise d’apprendre que Lindsey T a contribué à l’écriture de ce récit. Elle est l’auteure de la romance Over the bars que j’avais adoré. 

Pour conclure, même si parfois l’intrigue est un peu tirée par les cheveux, j’ai passé un agréable moment de lecture. La légèreté et l’humour du récit sont une bouffée d’air frais. 


Chronique rédigée par Célia B.


Parution :  5 mars 2020
Éditions : Addictives
Nombre de pages : 335
Prix : 14,90 €
4.0

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s