La Sphère – Alexiane de Lys

Dans un univers où la Terre a été ravagée par les hommes et où un mystérieux virus a éradiqué tout survivant de sexe masculin de la surface de la planète, Noria est persuadée d’avoir tout pour être heureuse. Sa carrière de mannequin est à son apogée, son compte en banque est bien rempli, elle vit dans un somptueux appartement du Nouveau Paris et, surtout, elle est entourée de femmes exceptionnelles, notamment sa meilleure amie Killian ; de quoi pourrait-elle rêver de plus ?
Un jour, Killian la convainc de l’accompagner à La Sphère, ce monde des rêves où les plus fortunés payent une somme astronomique pour explorer des univers virtuels, découvrir d’autres horizons… et rencontrer des hommes ! Or Noria n’a jamais rencontré d’individu masculin, et la perspective de se retrouver face à l’un d’eux la paralyse. Ce qu’elle ignore, c’est que ces simulations pourraient lui coûter bien plus cher que les frais d’inscription… et que sa vie entière risque d’être chamboulée.


avis

La Sphère est un roman qui m’a attirée de part son résumé et sa couverture. J’avais adoré la série Les ailes d’émeraude de cette même auteure, ainsi que le premier tome du Secret de Lomé. Il était donc logique que je découvre le nouvel univers d’Alexiane de Lys.

Dans une société où les hommes ont disparu, Noria vit une vie dont elle pourrait se satisfaire. Égérie d’une grande marque de lingerie, elle vit confortablement dans le nouveau Paris. Jusqu’à ce que sa meilleure amie, Killian, lui propose d’aller passer une semaine de vacances dans La Sphère. Sous l’insistance de Killian, Noria accepte donc de l’accompagner dans ce système de voyage en réalité virtuelle.

La Sphère est, en effet, un endroit où tous les rêves peuvent devenir réalité. Envie de passer quelques jours dans la peau d’une princesse ? Pas de soucis. Ou bien une semaine à bord d’une navette spatiale faisant route vers une planète habitable, tandis que la Terre a été détruite ? Pourquoi pas. Et c’est cette dernière simulation que Noria va choisir, étrangement attirée par le résumé de cette simulation.

Sincèrement, j’ai plutôt aimé le tronc de cette histoire. J’adore les space opera donc les aventures de Noria sur ce vaisseau spatial ne pouvaient que me plaire. Mais, de nombreux éléments ont fait que je n’ai pas réussi à m’imprégner totalement du récit.

Je pense que l’auteure n’aurait pas dû s’en tenir à un one shot. Ou alors qu’elle aurait dû le rendre consistant. Comme je le disais, l’intrigue était plutôt bien trouvée. Mais elle était incohérente. Tout semblait précipité, assez décousu, parfois même complètement illogique. Ce qui m’a dérangé tout au long de ma lecture.

A l’inverse, l’auteure se focalise sur des éléments inintéressants. Deux paragraphes pour décrire une douche… Les descriptions étaient tellement précises, tellement dirigées que je n’arrivais pas à me représenter les choses, mon imagination étant trop bridée par les descriptions de l’auteure.

Concernant les personnages, là aussi tout se fait très (trop?) rapidement. Les liens entre les différents protagonistes ne sont pas du tout exploités, ni expliqués. Et, pour quelqu’un qui semble adorer sa meilleure amie plus que tout, j’avais plutôt l’impression de Killian exaspérait Noria dès le début de l’histoire. En fait, tout semble énerver l’héroïne, rien ne l’intéresse, ce qui fait qu’il m’a été impossible de m’attacher à elle. De même pour Sam, Killian ou les autres.

En définitive, je reste complètement sur ma faim. Cette histoire avait un réel potentiel qui n’a pas été exploité comme je l’aurais souhaité. L’intrigue est trop précipitée alors qu’elle aurait pu être réellement intéressante. Quant aux personnages, ils sont balayés tout aussi rapidement, ce qui fait que je ne me suis attachée à aucun d’eux. Sans oublier la fin, qui nous assomme de révélations en quelques pages avant de nous laisser sans aucun point final. Bref, un potentiel gâché par un manque de profondeur et de consistance…


Parution : 04 juin 2020
Éditions : Michel Lafon
Nombre de pages : 316
Prix : 15.95 €
2.0

6 réflexions sur “La Sphère – Alexiane de Lys

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s