Triangle amoureux (ou pas) – Marisa Kanter

Hallie et son meilleur ami sur Internet, Nash, peuvent parler de tout… sauf de qui elle est vraiment – un secret qu’elle garde jalousement pour une raison mystérieuse. Sur les réseaux sociaux, elle incarne Kels, l’énigmatique créatrice d’un bookstagram à qui ses coups de cœurs littéraires inspirent des recettes inédites de cupcakes. Kels a tout ce dont manque Hallie : des amis par dizaine, une assurance inébranlable… et Nash.
Mais ça, c’était avant. Au détour d’un énième déménagement, Hallie tombe par hasard sur Nash, le vrai, en chair et en os. Bonne nouvelle ? Pas vraiment… Car quand vient l’instant de se présenter, dos au mur, elle choisit de mentir. Furieuse de devoir entretenir cette mascarade dans les couloirs de l’unique lycée de leur petite ville, elle commence par battre froid le garçon à qui elle révèle pourtant presque tout d’elle chaque soir sur les réseaux sociaux. Si elle franchit le pas et révèle qui elle est, c’en est fini de leur amitié et de sa notoriété sur Internet…
Un triangle amoureux… à deux ! Voilà le casse-tête à vous rendre fou – le piège infernal – qui s’est refermé sur Hallie. Tour à tour plein de suspense, émouvant et drôle, ce roman explore les mystères et les complexités de l’image qu’on peut donner en ligne, par rapport à celle qu’on a dans la vie.


avis

J’étais très curieuse de découvrir ce roman. Il faut dire que son résumé m’avait immédiatement charmée. Une romance dans l’univers des blogs littéraires ? Je ne demandais qu’à voir !

Hallie est connue en ligne sous le pseudo Kels. Elle tient un blog littéraire et possède une certaine notoriété depuis qu’elle marie ses deux passions : les cupcakes et les livres. Sa spécialité : faire des photos de cupcakes représentant les couvertures des livres qu’elle a lus. Une popularité qui lui permet d’avoir une certaine confiance en elle, du moins sur internet. Car la vraie Hallie, elle, est de nature timide et maladroite. Kels représente donc la personne qu’Hallie aimerait devenir, aimerait être dans la réalité.

Mais ses deux personnalités vont entrer en collision lorsque, contrainte d’emménager chez son grand-père, Hallie fait la rencontre de Nash. Nash, qui fréquente son nouveau lycée. Nash, drôle, gentil et mignon, qui l’intègre très vite à la Bande. Nash, qu’elle connait très bien puisque Kels est sa meilleure amie. Mais pas Hallie.

Dès le départ, quand Hallie prend la décision de ne pas révéler son identité à Nash, le lecteur sait déjà que cela va forcément mal se finir. Et, pourtant, même si je devinais déjà l’intrigue que cela allait engendrer, j’étais curieuse de découvrir comment l’auteure allait développer tout cela.

J’ai adoré tous les personnages, si normaux, si vrais. Nash est un héros plein de tendresse. Et j’ai adoré la proximité d’Hallie avec son frère Ollie, ou encore son grand père. Les dynamiques relationnelles sont merveilleusement bien décrites, et l’auteure a réussi à souligner la beauté des sentiments qu’elle retranscrit.

Impossible également de ne pas se reconnaitre dans le personnage de Kels. Il faut dire que l’auteure arrive parfaitement à expliquer la dualité, les sentiments contradictoires qu’Hallie ressent envers son avatar. Comment elle arrive à être jalouse d’elle-même, tout en étant fière de ce qu’elle a accompli pour en arriver jusque là. On ressent également, dans ce roman, la passion qui anime chaque blogueur, cette envie de vouloir partager les sentiments qu’une lecture a su susciter. L’univers de la blogosphère young adult y est également très bien décrit, que ce soit pour le positif ou le négatif. Ces formidables amitiés que l’on s’y crée, ou encore les polémiques à tout va… Tout y est évoqué, sans pour autant se faire moralisateur. J’ai adoré.

En bref, Triangle amoureux (ou pas) est un roman plein de sentiments, de douceur et de cupcakes. Au-delà de l’aspect gourmand et ludique de la thématique, l’auteure évoque des sujets plus importants, comme le chagrin, le deuil, et d’autres encore. Il s’agit d’une véritable tranche de vie, d’une merveilleuse lettre d’amour à la littérature young adult et à tous les amoureux des livres, délicatement saupoudrée de paillettes et de décorations à cupcakes. Un régal !


Parution : 11 juin 2020
Éditions : Lumen
Nombre de pages : 433
Prix : 15 €
5.0

4 réflexions sur “Triangle amoureux (ou pas) – Marisa Kanter

    • Si ça peut te rassurer, je déteste également les triangles amoureux ! Mais là, ce n’en ai pas vraiment un, puisque la troisième « personne » de ce triangle n’est autre que l’héroine elle-même.. Enfin, son avatar en ligne, qu’elle ne vient presque à jalouser. C’est vraiment bien construit 🙂

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s