The Quintessential Quintuplets, tomes 1 à 3 – Negi Haruba

  Couverture The Quintessential Quintuplets, tome 2  Couverture The Quintessential Quintuplets, tome 3

Résumé tome 1 – Fûtarô, un lycéen brillant mais fauché, décroche un petit boulot de rêve : professeur particulier pour une famille fortunée. Or, le garçon déchante lorsqu’il réalise que ce n’est pas un élève qu’il va devoir gérer, mais des quintuplées aussi belles que cancres à souhait… Entre Ichika la désordonnée, Nino la protectrice, Miku la réservée, Yotsuba la joviale et Itsuki la susceptible, Fûtarô va devoir prendre son courage à deux mains pour relever le défi que représentent les sœurs Nakano?!


avis

Je ne sors pas très souvent de ma zone de confort en manga (je reste une pure shojo addict) mais ce titre a attisé ma curiosité. J’ai donc découvert les trois premiers tomes de cette série, trop souvent comparée à Love Hina mais bien plus intéressante – et, surtout, moins accès sur le fan service, même si ça reste un Shonen.Image associée

Je le redis souvent : il me faut souvent lire trois tomes d’une série manga pour savoir si cette dernière en vaut la peine ou pas. Trois tomes pour me fixer, pour savoir si j’ai envie de continuer ou d’abandonner. Et, sincèrement, je partais avec un certain a priori, n’étant pas une grande fan du manga auquel cette série était comparée. J’étais donc assez sceptique au départ.

Ici, dès le premier chapitre, on apprend le mariage de Futaro avec ??? On voit bien la mariée, mais la suite nous intrigue : nous basculons quelques années en arrière où Futaro se retrouve dans l’obligation d’aider cinq sœurs, des quintuplées, à réussir leur lycée. Et, apparemment, vu le premier chapitre, il finira par en épouser une. Mais laquelle ?

Les cinq sœurs sont toutes très différentes les unes des autres malgré leur ressemblance parfaite. Et, là où Love Hina n’était qu’une succession de scènes ne faisant qu’assurer le fan service, l’intrigue, ici, paraît plus profonde. Que ce soit autour des sœurs, ou autour d’une étrange photo qui apporte une touche de mystère à l’histoire, mais aussi sur le personnage de Futaro, bien moins lisse qu’on pourrait le croire…

J’ai donc plutôt bien aimé les trois premiers tomes de cette nouvelle série. Les dessins du mangaka sont très lumineux, et les cinq sœurs vont en faire voir de toutes les couleurs à ce cher Futaro. C’est drôle, fun, plein de peps et de mystère : je valide complètement !


Éditions : Pika
Genre : Shonen
Nombre de tomes VO : 3 (série terminée)
Nombre de tomes VF : 14 (série en cours)
Prix : 6.95 €
4.5

2 réflexions sur “The Quintessential Quintuplets, tomes 1 à 3 – Negi Haruba

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s