Les femmes ne viennent pas de mars mais elles y vont – Anneliese Mackintosh

Entre maternité et rêves personnels, l’équilibre est-il possible ?

À trente-sept ans, Solvig a toujours su ce qu’elle voulait. Mais quand James, son compagnon, lui propose de fonder une famille, elle se met à douter de ses choix de vie.
Puis, elle apprend avec stupeur qu’elle fait partie des cent personnes présélectionnées pour le Mars Project, qui vise à envoyer les premiers humains sur Mars.
Problème : il s’agit d’un aller simple ! Il lui faudrait donc quitter son travail, dire adieu à son père, et surtout à James.

Va-t-elle se lancer dans cette folle aventure ? Et si oui, doit-elle lui dire la vérité ou poursuivre son projet en secret ?

Quand elle découvre qu’elle est enceinte, tout devient soudain clair à son esprit.

Mais n’est-il pas trop tard ?


Par Charlène   disney-princesses-tatouage-sexy-pin-up  

Je ne sais pas si vous vous souvenez mais son précédent livre Le putain d’énorme livre du bonheur qui va tout déchirer m’avait laissée dubitative… Certes le personnage de Ottila et moi n’avions aucune affinité mais j’avais bien adhéré à la plume de Anneliese. Et là, je me suis dit pourquoi pas se lancer dans son nouveau roman sorti le 8 juillet 2020.

 

Solvig est une jeune femme brillante, mais passe énormément de temps à son boulot. En effet, la plongée l’oblige à partir relativement souvent en mission avec ses collègues. James, son mari, la comprend totalement et la soutient dans chacun de ses actes. On s’en fait l’idée même d’un mari qui semble presque « parfait ». Mais il y a une seule ombre au tableau, James souhaiterait fonder une famille. Mais Solvig à 37 ans, ne sait pas réellement si c’est son souhait. La maternité est-elle pour elle ? Serait-elle une bonne mère pour cet enfant ? Elle veut y croire mais se pose énormément de questions sur ce sujet sensible.

 

James et elle vont tenter de concevoir ce petit être, mais malheureusement, à son âge, et compte tenu de son métier, leurs chances sont réduites. Surtout quand la tête de Solvig n’est remplie que d’un seul rêve : elle veut voyager sur Mars ! Quelle opportunité quand un site annonce qu’il recherche des hommes et femmes pour aller sur Mars. Après avoir déposé sa candidature, elle se retrouve à un entretien où elle va faire la connaissance de Evie (jeune femme enceinte et déjà maman de plusieurs enfants) qui va l’aider. Mais le problème, c’est qu’elle n’a rien dit de son projet à James, qui lui, la croit en mission de plongée. Un retard de règle et son monde est bousculé. Mais pourquoi cela ne serait pas possible d’aller sur Mars même enceinte ? Après tout plusieurs l’ont fait !

Je m’arrête ici, de peur de vous en dire trop. Ce livre vous emmène à vous poser des questions. Et vous, auriez vous sacrifié votre carrière pour construire une famille ? J’ai vraiment adoré ce livre, il ne fait que 228 pages et se lit donc à la vitesse de la lumière. Il ne contient aucun terme trop compliqué par rapport à la plongée ni concernant la planète rouge Mars. Il est vraiment accessible à tous !

À l’inverse de son précédent roman, je me suis bien imaginée les différents personnages, et ressentis même parfois leurs sentiments. Solvig, la jeune femme pleine de rêves et d’ambitions et James, les pieds sur terre qui pense à des projets de leur vie commune. Juste un petit hic, certains passages, pour moi, ne sont pas assez exploités, une centaine de page en plus ne m’aurait pas dérangé ! Et en terminant le livre je me suis dit : mais what ? La suite, elle est où ? Anneliese Mackintosh si tu passes par là, pense à moi et aux autres lecteurs : la suiiiiiiite !


Chronique rédigée par Charlène.

Parution : 08 juillet 2020
Éditions : Bragelonne – Collection Hauteville
Nombre de pages : 228

Prix : 17.90 €
4.0

2 réflexions sur “Les femmes ne viennent pas de mars mais elles y vont – Anneliese Mackintosh

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s