Un été à emporter – Maurene Goo

Clara Shin est une fille cool. Ses amis sont cool aussi
En cours, ils ne prennent rien au sérieux, et c’est souvent la très studieuse Rose Carver qui est victime de leur nombreuses farces.
Or, justement, après une blague qui tourne mal, Clara et Rose en viennent aux mains et mettent le feu à l’auditorium de leur lycée.
Leur punition sera exemplaire : les deux ennemies vont devoir travailler dans le foodtruck du père de Clara, ensemble… pendant tout l’été !


avis

C’était un vrai plaisir de retrouver Maurene Goo, une auteure que j’avais découverte l’été dernier avec 24 épisodes pour lui plaire. J’avais beaucoup aimé le mélange des cultures, avec ces rappels de la culture coréenne. Je n’ai donc pas hésité une seule seconde avant de me plonger dans son nouveau roman.

Clara est connue dans son lycée pour être une vraie fauteuse de troubles. Jusqu’à la fois de trop. Si, jusque là, elle s’en était tirée avec une simple tape sur les doigts, elle se retrouve punie par son père et va devoir travailler dans le food truck de ce dernier en compagnie de sa pire ennemie, la parfaite Rose. Comme si enfermer les deux jeunes filles à portée de couteaux et autres ustensiles de cuisine tout aussi dangereux pouvait être une bonne idée. Et pourtant…

Clara est une jeune fille qui, au premier abord, m’a paru un peu trop hautaine. Mais, en apprenant à la connaître, j’ai beaucoup aimé la spontanéité de sa personnalité, mais aussi la fragilité qu’elle cache derrière son masque de bout-en-train. Le sarcasme est sa meilleure arme pour éviter d’avoir à s’investir émotionnellement dans quoi que ce soit. Comme si, en se protégeant, cela pouvait lui éviter d’être blessée, à nouveau, par quelqu’un qu’elle aime.

Mais cet été passé à travailler dan le food truck de son père, à apprendre à connaître Rose, à faire la connaissance d’Hamlet, va lui permettre de retrouver la jeune fille qu’elle était avant. Celle qu’elle aurait aimée être avant d’être enfermée dans un rôle qui ne lui correspond pas. Clara va s’investir et, ainsi, va réussir à être, petit à petit, fière de la personne qu’elle est.

Sa relation avec Rose est explosive et j’ai adoré en découvrir l’évolution. A ce duo s’intègre alors Hamlet dont j’ai beaucoup apprécié la timidité et la douceur, son côté un peu geek, un peu maladroit, et ses interactions avec Clara, mignonnes à souhait quoique, là aussi, assez malhabiles. C’était juste adorable, deux personnes aux antipodes l’une de l’autre mais qui, pourtant, vont parfaitement bien ensemble !

Sans oublier les deux autres personnages emblématiques de ce roman : le père de Clara et son food truck ! Sincèrement, j’ai adoré la relation entre Clara et son père : beaucoup d’humour, beaucoup d’amour, et une relation père-fille qui fait partie de mes préférées en roman YA. Le père de Clara est exceptionnel, et sa passion pour ses racines brésiliennes et coréennes se ressent également tout au long du roman.

Bref, je me suis régalée avec ce roman qui nous offre des personnages magnifiques, tant par leur personnalité que par leurs interactions entre eux. Une fois de plus, Maurene Goo nous offre une histoire qui se dévore toute seule. C’était adorable, surprenant, drôle et émouvant à la fois : une lecture que j’ai adorée !


Parution : 24 juin 2020
Éditions : Page Turners
Nombre de pages : 404
Prix : 17.90 €
4.5

3 réflexions sur “Un été à emporter – Maurene Goo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s