Rule, tome 1 – Ellen Goodlett

couv57660738

« Zofi, Ren et Akeykah vivent toutes les trois en des points opposés du royaume de Kolonya. Elles ne se connaissent pas et n’ont rien en commun. Lorsque le roi les convoque, elles sont persuadées d’être perdues. Il faut dire que chacune d’entre elles cache un lourd secret, du genre qui peut vous faire exécuter pour trahison… Pourtant, à leur grande surprise, le souverain leur révèle qu’elles sont ses filles naturelles. Lui-même est mourant et, depuis la perte tragique de son fils unique, elles sont ses seules héritières. À elles de prouver laquelle mérite de régner. Mais quelqu’un à Kolonya connaît leurs secrets, et ne reculera devant rien pour les empêcher de conquérir le trône… »


avis

Le résumé de ce roman était assez mystérieux pour me donner envie de découvrir cette histoire. Un roi, trois princesses, et un nombre incalculable de secrets ? J’étais curieuse de découvrir cette nouvelle série de fantasy young adult.

Zofi, Ren et Akeykah sont trois jeunes filles qui découvrent soudainement qu’elles sont les filles du roi. Alors que le prince héritier vient de mourir, le monarque n’a pas d’autre choix que de faire venir à lui ses filles naturelles qui n’avaient, jusque là, aucune idée de leur filiation royale. Elles se retrouvent donc immédiatement plongées dans une cour dont elles devront éviter tous les pièges. Car une seule d’entre elles sera couronnée Reine. Une seule couronne, pour trois prétendantes. Sauf qu’elles cachent chacune un secret qui pourrait bien leur couter cette couronne… mais aussi leur vie. Et quelqu’un semble au courant de tout cela.

Manipulations, intrigues politiques, secrets, mystères, mensonges et faux-semblants, le tout saupoudré d’une pointe de magie… Il y a vraiment de quoi passer un bon moment dans ce premier tome, même si j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire. La faute à la narration je pense, car je ne suis vraiment pas fan des narrateurs multiples. Mais, ici, avec trois protagonistes, il était assez logique que l’on se retrouve donc avec trois narratrices différentes.

Zofi, Ren et Akeykah sont toutes trois très différentes, tant de par leur origine maternelle que par leur caractère. Élevées différemment par leur mère respective, elles vont se retrouver en compétition avant même de réaliser qu’elles sont toutes trois demi-sœurs. Je n’ai pas eu d’affinités particulières avec l’une ou l’autre des héroïnes. Elles sont toutes trois plutôt bien exploitées et j’ai aimé leurs différences et leur force de caractère. Mais je ne me suis pas vraiment attachée à elles.

Par contre, l’intrigue est vraiment stupéfiante. L’histoire avance assez rapidement et a su constamment susciter mon intérêt étant donné tous les secrets et tous les stratagèmes que l’on découvre. J’ai adoré la façon dont l’histoire était construite, me laissant deviner certains éléments, mais me surprenant également sur d’autres que je n’avais pas vraiment vu venir. Quant au cliffhanger final, il remet tout en question, et on se retrouve avec encore plus de questions, beaucoup moins de réponses, et de nombreuses spéculations.

En définitive, ce premier tome est assez prometteur même si je n’ai pas trop réussi à m’attacher aux trois héroïnes. Mais l’intrigue a fait le reste, m’abreuvant de complots, de secrets et de mystères à un rythme effréné, et dont la fin vient tout remettre en question. J’ai hâte de découvrir ce que l’auteure va développer dans la suite de sa série !


Parution : 26 aout 2020
Éditions : Bayard – Collection Page Turners
Nombre de pages : 495
Prix : 17.90 €
4.0

2 réflexions sur “Rule, tome 1 – Ellen Goodlett

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s