Les dieux silencieux, tome 1 : Le maitre des chagrins – Justin Call

Vous connaissez déjà cette histoire – celle d’un orphelin élevé par un vieil homme sage, d’un garçon qui découvre qu’il possède des pouvoirs et apprend à s’en servir pour protéger le monde d’un grand mal. Mais qu’arriverait-il si ce héros et ce mal ne formaient qu’un ? Sauverait-il le monde, ou le détruirait-il ?

Parmi les avatars de l’Académie, Annev de Breth est une exception. Au contraire de ses camarades, qui furent dérobés à leurs familles dans la capitale lorsqu’ils n’étaient que des nourrissons, Annev est né dans le village de Chaenbalu. Ayant survécu à un sacrifice, il a été élevé par ceux-là mêmes qui ont tué ses parents. Dix-sept ans plus tard, Annev porte le fardeau d’une magie interdite. Pris en étau entre les idées déclinantes de son mentor et les maîtres de l’Académie, il doit choisir entre un avenir prometteur et ses amis proches. Chacune de ses décisions le mène à un nouveau dilemme, jusqu’à ce qu’Annev soit contraint de se lancer dans une quête qui lui est étrangère. Acceptera-t-il de s’engager sur une voie potentiellement dévastatrice ?


avis

Je n’avais absolument pas entendu parler de ce livre, premier tome de la série Les dieux silencieux. Mais j’ai immédiatement craqué sur sa magnifique couverture, puis sur son titre et, enfin, sur son résumé.

Le résumé va vous faire penser à tant d’autres histoires du même genre : un jeune héros, élu par un étrange concours de circonstances, appelé à accomplir une destinée qui le dépasse, dans un univers qui aurait aimé le voir mort dès sa naissance. Car Annev a été marqué comme étant un des Fils du dieu Keos, des engeances exécutées froidement alors qu’elles ne sont que des nourrissons, sur la base d’éléments assez discutables. Pourtant, Annev va survivre grâce à une aide extérieure, et va grandir au milieu de ceux-là même qui le tueraient sans hésitation s’ils avaient connaissance de son secret.

Au départ, j’ai eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire. Nous découvrons le personnage d’Annev alors qu’il est élève de l’Académie. Et, on ne va pas se le cacher, son personnage est assez antipathique. L’anti-héros par excellence, déchiré entre les valeurs inculquées par l’Académie, qui font de lui un monstre, et celles de son mentor, Sodar, à qui il doit la vie.

Les personnages sont le gros points forts de ce premier tome. En effet, ils sont tous loin d’être parfaits. Les « méchants » sont certes détestables, mais on ne peut s’empêcher de comprendre leurs actions, de les humaniser. Quant aux protagonistes principaux, ils ne sont pas non plus des exemples de vertus. Et c’est ce que j’ai énormément apprécié, cette façon dont l’équilibre entre le bien et le mal est si difficile à atteindre, et où n’importe quel protagoniste bascule régulièrement d’un côté ou de l’autre de cette frontière.

Quant à l’intrigue, elle ressemble à celles de beaucoup d’autres romans fantasy. Et, pourtant, j’ai beaucoup aimé les choix opérés par l’auteur, qui mélange mythologie/foi, magie, créatures fantastiques et quête épique, dans un monde où notre héros ne saura jamais à qui se fier…

En définitive, même si je ne savais pas trop à quoi m’attendre avec ce livre, j’ai bien aimé ce premier tome qui arrive vraiment à se détacher du lot par une intrigue, des personnages et un folklore plutôt bien nuancés. L’histoire possède un énorme potentiel, et j’espère que l’auteur arrivera à bien l’exploiter dans la suite de cette saga.


Parution : 12 aout 2020
Éditions : Bragelonne
Nombre de pages : 552
Prix : 25 €
4.0

2 réflexions sur “Les dieux silencieux, tome 1 : Le maitre des chagrins – Justin Call

  1. C’est vrai que la promo autour de ce libre a été très discrète… Je crois que je l’ai vu sur NetGalley, mais c’est tout. J’ai flashé sur sa couverture également, et bien que la base de l’histoire soit classique, j’aime bien cette idée d’anti-héros 🙂 Du coup, il est dans ma wishlist.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s