Les Hartigans, intégrale – Avery Flynn

https://m.media-amazon.com/images/I/41Uk7Cg+8CL.jpg

Les trois romances #bodypositive de la série «  Les Hartigans  » réunies pour la première fois dans une intégrale sans complexe  !
 
On s’aimera les yeux fermés… et le cœur grand ouvert  !
 
Gina est ce qu’on appelle une « crevette » : chez elle, tout est bon… sauf la tête. Malgré son corps de mannequin lingerie, son visage, lui, ne correspond pas aux normes de la beauté, et au fil des années, elle a dû s’endurcir pour assumer son physique. Elle croyait y être parvenu, jusqu’à ce qu’un jeu l’oblige à embrasser Ford, un policier très séduisant et visiblement sous son charme. Aussitôt, les complexes resurgissent  : qu’est-ce qu’un mec comme Ford peut bien trouver à une fille comme elle  ?
 
Tu craqueras pour moi… et mes poignées d’amour  !

Lucy est une femme forte, et en général, elle assume ses rondeurs. Mais lorsque, un soir, un inconnu dans un bar se permet de lui dire qu’elle devrait renvoyer son burger et commander une salade si elle ne veut pas finir seule, elle perd tous ses moyens. Jusqu’à ce que Frank Finnegan, un pompier au sourire incendiaire, cloue le bec de l’importun en se faisant passer pour son rencard. Un dîner et quelques fous rires complices plus tard, l’espoir grandit. Viendrait-elle enfin de rencontrer un homme pour qui la taille ne compte pas ?
 
Je te séduirai en baskets… et sans paillettes  !

C’est bien connu, les hommes ont du mal à envisager qu’une femme puisse être jolie ET intelligente. C’est en tout cas le constat qui a conduit Fallon, infirmière, à se cacher derrière de larges sweats et des baskets. Une précaution bien pratique lorsqu’il s’agit de jouer les garde-malade avec Zack, star de l’équipe locale de football qui ne fréquente que des bimbos peroxydées. Mais lorsqu’un paparazzi les prend en photo et la présente comme la nouvelle conquête de Zack, tous deux se retrouvent enchaînés l’un à l’autre… pour le pire et pour le meilleur.


avis

J’ai profité de la sortie en numérique de l’intégrale de la série d’Avery Flynn pour découvrir ces trois romans qui m’avaient intrigué à leur parution grâce à leur volonté purement body positive.

Le dicton familial affirmait qu’il existait trois sortes d’irlandais : les bruns, les roux et les rebelles entêtés qui avaient été chassés d’Irlande à coups de pied au cul. Les Hartigan appartenaient aux trois catégories qui se seraient fondues en une seule famille bruyante et agitée qui se mêlait toujours – vingt-quatre heures sur vingt-quatre – de la vie des uns et des autres.

Avery Flynn nous propose, ici, de découvrir cette fameuse famille Hartigan, qui est loin d’être de tout repos. Mais, surtout, à travers le regard d’héroïnes peu communes, complexées, rondes, avec un gros nez… bref, des héroïnes normales, banales, qui pourraient être « madame tout-le-monde ». Même si les protagonistes masculins, eux, restent invariablement trop parfaits, voir tête-à-claques par moment. J’aurais vraiment aimé que l’auteure fasse le même travail avec eux qu’avec ses personnages féminins, car ils paraissent bien fades, servant presque de faire-valoir, à côté d’héroïnes battantes et volontaires.

Les histoires de chaque tome restent des romances simples et sans prise de tête. Je ne cache pas que, pour des livres estampillés comme étant de la romance décomplexée, je m’attendais à plus. Car les héroïnes, elles, ne sont pas du tout décomplexées. Elles vont apprendre à s’aimer à travers le regard de leur compagnon, oui, mais la façon dont l’auteure met en avant leur principal défaut comme une des raisons de leur échec en amour… J’ai été beaucoup moins convaincue.

En définitive, les deux premiers tomes m’ont paru sympas, mais j’ai bien plus apprécié le dernier tome où les deux héros sont sur un pied d’égalité, Zack ayant bien plus de profondeur et étant plus intéressant que Ford et Franck. Malgré tout, les histoires se lisent relativement bien et restent agréables à découvrir, et ont, quand même, la force de nous présenter des personnages féminins atypiques et étonnants.


Parution : 02 septembre 2020
Éditions : HarperCollins – Collection &H
Nombre de pages : 890
Prix : 14.99 € (ebook) – 16.90 € chaque tome (papier)
3.5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s