Un peu malgré eux – Becky Albertalli & Aisha Saeed

D’un côté : Jamie Goldberg, dix-sept ans, une maladresse maladive. Il s’est retrouvé embarqué dans la campagne d’un candidat aux élections locales.

De l’autre : Maya Rehman, dix-sept ans, un caractère bien affirmé. Ses vacances en famille ont été annulées, mais sa meilleure amie est trop occupée pour traîner avec elle.

Ensemble, et surtout malgré eux, ils sont recrutés pour faire du porte-à-porte.

Ça n’a rien de très sexy, mais ce n’est pas la pire activité au monde non plus. Surtout que peu à peu les rebondissements de la campagne électorale les rapprochent…


avis

Becky Albertalli est une autrice bien connue mais que je n’ai lue que très peu. Par contre, Aisha Saeed m’est totalement inconnue. J’étais donc curieuse de voir ce que ce livre rédigé à quatre mains allait nous offrir comme cette histoire.

En découvrant ce livre, je m’attendais à une romance contemporaine, où l’aspect « politique » servirait juste de cadre à l’histoire. Je ne pouvais pas mieux me tromper, et ce roman est bien plus qu’une simple romance young adult.

La politique est, ici, un des axes principaux de l’histoire. Surtout dans cette façon de vouloir intégrer les jeunes au monde politique, alors que ces derniers ont tendance à ne pas se sentir concernés par tout cela. Mais pas que. Car il est, ici, également question de religion – Maya étant musulmane, et Jamie juif – et les autrices mettent beaucoup leurs coutumes et traditions en avant, mais aussi la façon dont celles-ci sont actuellement liées au climat culturel, social et politique de leur pays.

Mais, malgré cet aspect plus qu’intéressant de l’histoire, j’ai trouvé le roman assez lent, voir ennuyeux par moment. La majeure partie du livre est redondante, et il faut avouer que la politique locale dans le sud des États-Unis à l’ère de Trump ne me passionne ni ne me parle vraiment. La dernière partie était plus intéressante, plus rythmée, plus consistante, mais j’ai trouvé que la fin arrivait de façon trop précipitée.

Quoi qu’il en soit, ce roman m’a tout de même agréablement surprise par la façon dont il aborde la politique et les questions de religion et et j’espère qu’il y aura plus de livres qui évoqueront de tels thèmes.


Parution : 26 aout 2020
Éditions : Hachette
Nombre de pages : 432
Prix : 18 €
3.0

Une réflexion sur “Un peu malgré eux – Becky Albertalli & Aisha Saeed

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s