Rozenn, tome 2 – Laëtitia Danae

couv32528388

 

« Amadée n’est pas un lieu fréquentable ; les soleils ont abandonné Amadée depuis des siècles, privant la cité de leur lumière bienveillante ; personne ne survit en Amadée ; les djinns d’Amadée sont des démons nés d’un feu sans fumée. »

Après avoir rejoint les rebelles dans la ville d’Amadée, Rozenn découvre que les djinns sont bien plus maltraités qu’elle ne le soupçonnait. Résolue à mettre un terme à leur servitude, elle s’apprête à prendre les armes contre le sultan. Or, son pouvoir ne se révélera que si elle se libère de ses entraves, mais elle ignore encore s’il lui sera utile dans la bataille qui s’annonce. Et pour parvenir à ses fins, Rozenn n’a d’autre choix que de s’allier aux princes. À quoi ou à qui seront-ils loyaux ? À la liberté tant convoitée par les djinns, ou à leur père ?


avis

J’avais adoré le premier tome de cette série, qui m’avait plongée dans un univers fantastique surprenant, au milieu de djinns et de leur magie si mystérieuse. Et j’ai longtemps attendu cette suite, une première fois repoussée suite à la pandémie. Quel plaisir, ensuite, de retrouver l’imaginaire de Laetitia Danae !

J’ai eu un peu de mal au début, à retrouver mes marques dans l’histoire. Car l’auteure reprend exactement là où s’était arrêté le premier tome. Et, si je me souvenais des grandes lignes des évènements, j’ai eu quelques difficultés à replacer les personnages dans l’intrigue. Mais, petit à petit, plus l’histoire progresse, plus les éléments nous reviennent facilement, et j’ai vite pu profiter pleinement de la suite de l’histoire !

Rozenn, ainsi que le prince héritier, ont été enlevés par les rebelles, qui vont leur révéler la face cachée du règne du souverain actuel. Si, pour Rozenn, ces révélations ne sont pas une surprise, pour Callum, c’est une autre paire de manche. Ce dernier a du mal à croire que son propre père pourrait accomplir de tels actes inhumains et cruels envers les djinns. Leur arrivée à Amadée, la ville rebelle, merveilleusement cachée aux yeux de tous, va lever le voile sur bien des secrets que le sultan aurait préféré garder cachés. La révolte est en marche, et Rozenn pourrait y avoir un rôle des plus important à jouer.

Si, dans le premier tome, la vie de palais avait surtout mis en avant l’histoire des djinns et des dagnirs, ainsi que le jeu d’alliance voulu par le souverain Maddy via les mariages des princes dagnirs et des princesses djinns, cette fois, ce second opus nous plonge véritablement plus dans l’imaginaire de Laetita Danae. En sortant du palais, on découvre la vie au-delà de cette cage dorée. Mais aussi les réelles conditions de vie des djinns depuis.

L’univers magique est réellement mis en avant ici. On en apprend plus sur les réelles capacités des djinns, mais aussi sur leur puissance une fois libérés de leurs entraves, mais également de leur enveloppe charnelle, grâce aux Ethérés. Cela ne fait que multiplier le champ des possibles de cet univers, qui a encore tant de choses à dévoiler. Et, sur ce point, Laetitia Danaé m’a vraiment régalée, et j’ai adoré, encore une fois, sa réinterprétation du mythe des djinns.

L’action est omniprésente dans ce tome, le rythme est plus que soutenu et les révélations s’enchainent. On sent l’urgence qu’il y a dans la situation de la résistance, et le lecteur est autant sur le qui-vive que les protagonistes eux-mêmes. D’ailleurs, les personnages s’affirment de plus en plus dans ce tome, l’histoire se recentrant véritablement sur un cercle plus restreint de personnages principaux. Du coup, ils gagnent en consistance, en profondeur, et c’est un vrai régal de les regarder interagir entre eux (surtout entre Rozenn et Callum, la fougue de la première étant contrebalancée par la sagacité du second).

Cette suite (et fin) fut plus qu’à la hauteur du coup de coeur que j’avais eu, dans le premier tome, pour cet univers. J’ai adoré en découvrir bien plus sur les djinns, leur histoire, leurs capacités, leurs possibilités. Rozenn est une série en deux tomes plus que réussie, qui m’aura charmée sans aucune difficulté !


Parution : 16 septembre 2020
Éditions : J’ai Lu
Nombre de pages : 507
Prix : 8.90 €
4.5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s