Dark Elements, tome 2 : Toucher glaçant

Layla a perdu la seule personne capable de la comprendre, et Zayne, qu’elle aime depuis l’enfance, lui est inaccessible. En prime, son propre clan lui cache de dangereux secrets. Si elle pensait que rien ne pouvait encore empirer, l’évolution inattendue de ses pouvoirs va rapidement la contredire. Et lorsque Roth réapparaît soudain, l’univers de Layla est sur le point de basculer. Si son vœu le plus cher semble enfin sur le point de se réaliser, le prix à payer promet d’être élevé…


avis

Je suis une grande fan de Jennifer L. Armentrout. Et encore plus de ses séries fantastiques, qui comptent parmi mes préférées. Je me suis donc très vite jetée sur le second tome de la série Dark Elements. Une suite que j’attendais avec impatience étant donnée la fin du premier tome !

Layla essaie de se remettre, mais les choses ont bien changé depuis que Roth s’est sacrifié. Les Gardiens l’a regardent dorénavant différemment et ne voient plus en elle Layla, l’orpheline qu’ils ont accueillie. Surtout que les pouvoirs de Layla sont en constante évolution. La jeune fille semble dorénavant pouvoir se transformer en une créature hybride, mi-gargouille, mi-démone, même si elle ne sait pas comment faire, mais aussi, à sa plus grande surprise, elle n’arrive plus à voir les âmes. Ajoutez à cela des évènements mystérieux qui n’arrêtent pas de se produire au lycée, les camarades de Layla agissant de manière complètement folle… Layla va chercher à comprendre ce qu’il se passe, avec l’aide de Zayne, toujours fidèle. Mais pas seulement lui…

J’avais adoré le premier tome de cette série, cet univers mélangeant gargouilles, démons, et autres créatures fantastiques. Mais, bizarrement, ce second tome m’a énormément frustrée durant une grande partie. Il faut dire que l’histoire stagne, qu’il ne se passe pas grand chose, pas de grande révélation non plus. Car, ici, le centre de l’intrigue est le triangle amoureux qui avait déjà été esquissé dans le premier tome.

Je sais que JLA est friande du triangle amoureux. Mais, par exemple, dans Lux ou dans Covenant, les deux autres séries fantastiques de l’auteure, il est plus une possibilité qu’autre chose. Ici, dans ce tome, autant vous dire qu’on est en plein triangle, que c’est le véritablement le centre de l’histoire. Roth étant hors-jeu depuis la fin du premier tome, Zayne revient sur le devant de la scène, ce qui n’était pas vraiment pour me ravir. Car je n’ai pas vraiment ressenti de connexion entre Layla et Zayne, à l’inverse de Roth.

Et c’est ce qui m’a pas mal énervée : j’avais envie de secouer Layla pour qu’elle ouvre les yeux et qu’elle arrête d’être aussi naïve, et j’avais envie de secouer l’auteure, de lui demander pourquoi est ce qu’elle nous parlait de cette romance si peu naturelle, sans aucune alchimie, tellement platonique… Car cela prend, à mon gout, un peu trop le pas sur le reste de l’intrigue ; les éléments fantastiques deviennent totalement secondaires, ce qui est dommage, car c’est pourtant l’originalité même de cette série.

Et puis il y a le dernier tiers du roman, et c’est un vrai régal, du pur JLA ! On retombe dans l’aspect fantastique du récit, les éléments commencent à s’imbriquer entre eux, on commence à comprendre et on voit se dessiner une révélation assez surprenante… jusqu’à ce que l’auteure change son fusil d’épaule, dans les toutes dernières pages, et nous révèle quelque chose que je n’avais pas du tout vu venir ! Ce qui explique également le pourquoi de ce triangle. La fin du premier tome vous avait paru insoutenable ? Je ne vais pas vous rassurer : la fin de ce second tome est exactement du même genre !

En définitive, j’ai été perdue, puis frustrée tout au long de ma lecture par ce triangle amoureux qui prend beaucoup trop le pas sur l’intrigue principale. Et pourtant, je me suis régalée. Car une fois que Jennifer L. Armentrout nous replonge dans son intrigue, c’est un vrai régal, et on se rend compte que l’auteure nous réserve encore de très belles surprises, mais aussi que rien n’est laissé au hasard, et que tous les choix opérés par JLA ont une finalité, un but précis. La fin de ce tome rebat toutes les cartes, et je n’ai qu’une envie : que le prochain tome paraisse au plus vite !


Parution : 04 novembre 2020
Éditions : J’ai Lu
Nombre de pages : 510
Prix : 14.90 €
5.0

Une réflexion sur “Dark Elements, tome 2 : Toucher glaçant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s