Sans faute – Maloria Cassis

Depuis plusieurs années, Charlène Lacroix tente d’oublier son passé en dévorant des livres, enfermée dans le domaine familial qui l’a vue naître. La vie lui a appris que s’attacher à qui que ce soit est un trop grand risque, elle veille donc à maintenir une distance de sécurité avec tous ceux qui pourraient réveiller son coeur.

De son côté, Alek Novakovic, joueur de handball promis à une grande carrière, se voit relégué du jour au lendemain dans un club de moindre envergure pour se remettre d’une blessure. C’est du moins ce qu’il affirme.

Entre Charlène et Alek, le contact est immédiatement explosif. Leur rencontre les renvoie à leurs faiblesses respectives et chacun devra accepter de s’ouvrir à l’autre pour se laisser une chance d’évoluer


avis

J’avais beaucoup aimé la série Cooper Training, première publication de Maloria Cassis. J’étais donc très curieuse de retrouver cette auteure dans une nouvelle histoire !

Charlène est une jeune femme au quotidien bien casanier. Elle passe sa vie le nez plongé dans les livres et, quand elle ne lit pas, elle travaille comme traductrice et traduit des livres à paraitre. Une vie assez recluse au sein du domaine de son père, que sa belle-mère a transformé en chambres d’hôtes, qui va se voir perturbée par l’arrivée d’Alek, un joueur de handball engagé par l’équipe qu’entraine le père de Charlène. Et qui va bouleverser sa vie autant qu’elle va bouleverser la sienne…

A ma plus grande surprise, j’ai eu énormément de mal à rentrer dans l’histoire. Il faut dire que l’intrigue se déroule en Alsace, parfois même à Strasbourg, là où je vis. Or, je fais partie de ce genre de lecteur qui prend plaisir à imaginer le décor du livre qu’il est en train de lire. Du coup, ici, je n’arrivais pas à me détacher de ce que je connaissais, je ne faisais que transposer cette histoire dans mon univers quotidien, et donc la magie a eu du mal à prendre. Beaucoup de mal. C’était trop réel.

J’ai réussi enfin à rentrer dans l’histoire quand nos deux protagonistes principaux partent en voyage. C’est là que j’ai pu apprécier ce que je découvrais et que je me suis prise au jeu de l’histoire.

D’ailleurs, l’histoire en elle-même est très belle. Je m’attendais à quelque chose de léger, de tendre et de délicat mais il y a une vraie profondeur, que ce soit à travers le personnage de Alek et de ses difficultés (que j’ai très vite devinées) ou le passé de Charlène, dont je n’avais pas du tout anticipé toutes les révélations. Maloria Cassis aborde, une nouvelles fois, des thématiques forte avec une sincérité et bienveillance. C’est douloureux et émouvant à la fois ; j’ai adoré.

Cette histoire, au-delà de la romance, est également une histoire d’amour familial. La famille de Charlène, comme celle d’Alek, est très attachante malgré quelques aspects émotionnels dysfonctionnels. Mais il y a un vrai lien d’amour entre tous les personnages, et c’est surement l’aspect que j’ai le plus apprécié, car cela confère une immense chaleur à toute l’ambiance générale du roman.

En définitive, Sans faute est un roman bien différent de Cooper Training. Plus puissant, plus émouvant, et moins léger sur certains aspects, j’ai été agréablement surprise par ce changement dans la plume de Maloria Cassis. Je regrette simplement de ne pas avoir réussi à mieux m’imprégner du décor de l’histoire, qui m’a complètement bloquée durant une grande partie du roman.


Parution : 05 novembre 2020
Éditions : Hugo Roman
Nombre de pages : 400
Prix : 17 €
3.5

Une réflexion sur “Sans faute – Maloria Cassis

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s