Les ours mal léchés s’apprivoisent à Noël

Malgré un quotidien bien huilé, Irène a l’impression de passer à côté de son destin. Alors, quand elle apprend que la vieille amie de sa grand-mère lui lègue sa maison en Angleterre, elle n’hésite pas et saute seule dans le premier avion, direction Charlestown.
À l’aube des fêtes de fin d’année, elle démarre une nouvelle vie avec de nouveaux voisins : un septuagénaire loufoque, une pétillante serveuse… mais surtout Rudolph, solitaire et bourru, veuf depuis deux ans. Aussi attirant qu’agaçant, cet homme des cavernes se maintient tant bien que mal au-dessus des flots grâce à son fils.
Et si l’étincelante Irène réussissait à le faire sourire à nouveau ? Et si c’était ça, la magie de Noël ? Et s’il suffisait de quelques flocons de neige pour réparer les cœurs ?


avis

Cette année, pour les romances de Noël, j’ai décidé d’inaugurer un nouveau format de chroniques. Il faut dire que ces histoires sont toutes basées sur le même schéma, je vais donc plutôt m’attarder sur les éléments plus caractéristiques de chacune de ces histoires.

L’histoire en quelques mots : Irène ne sait plus à quel moment sa vie est devenue une telle lassitude. En couple avec la même personne depuis une dizaine d’année, tout est devenu mécanique, jusqu’à leur besoin de vouloir un enfant. Enfermée dans un travail qui ne lui permet pas de s’épanouir, Irène va profiter du fait qu’une amie de sa grand-mère lui ait légué une maison dans le sud de l’Angleterre pour tout plaquer et partir se retrouver…

Ce qu’il faut retenir de cette histoire :

  • les personnages sont tout simplement excellents. Protagonistes principaux comme secondaires, tous ont un caractère bien défini et apportent un énorme plus à l’histoire.
  • une histoire très touchante, que ce soit celle d’Irène et son envie de devenir mère, ou celle de Rudolph et la perte qu’il a dû surmonter.
  • Quincy est un amour d’enfant, dans toute son innocence, plein de joie de vivre malgré ce qu’il a traversé.
  • l’histoire prend son temps, pour mieux comprendre le mal-être d’Irène, mais aussi la quiétude qu’elle va découvrir dans Charlestown. Ce qui va apaiser autant son âme que son cœur, la rendant méconnaissable par rapport au début de l’histoire.
  • La romance est magnifique, même si Irène devra faire preuve de patience pour apprivoiser l’ours mal léché qu’est Rudolph.
  • Amour, amitié, famille… Toutes ces valeurs sont magnifiquement bien mises en avant dans ce texte.

Mon avis : une lecture incroyable malgré quelques petites incohérences, notamment au niveau de la langue (à moins que tout le monde ne soit bilingue dans ce livre… ?). Pour une fois, j’ai presque plus apprécié les personnages secondaires que principaux tant ils rythment le récit et apportent une douce ambiance chaleureuse au roman. Une romance tendre et émouvante, dans une petite bourgade anglaise, qui se dévore rapidement !


Parution : 08 octobre 2020
Éditions : Hugo Roman
Nombre de pages : 457
Prix : 7.60 €
4.5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s