All Saints High, tome 2 : Broken Knight – L. J. Shen

Knight est la star du lycée. Sexy, sportif, populaire, il enchaîne les filles comme les soirées. Pourtant, derrière cette façade de serial lover insouciant, Knight ne pense qu’à Luna. Luna, sa voisine, qu’il a prise sous son aile tout au long de leur enfance. Mais, alors qu’il se décide à amener leur relation amicale sur un terrain plus… sensuel, Luna lui échappe.
Tout le monde aime Luna. Discrète, douce, paisible. Mystérieuse. Ce que les gens ignorent, c’est qu’elle n’est pas la Belle au bois dormant passive qu’ils imaginent. Non, Luna sait parfaitement ce qu’elle veut : Knight, celui qui lui a redonné goût à la vie quand tout s’écroulait autour d’elle. Elle le veut, mais pas à n’importe quel prix. Hors de question de finir comme toutes ses conquêtes d’un soir, qu’il jette le lendemain. Pour Luna, ce sera tout, ou rien.


avis

Second tome de la série, ce livre nous propose de découvrir l’histoire de Knight, le fils adoptif de Dean et de Rosie, et de Luna, la fille de Trent. Meilleurs amis depuis l’enfance, leur histoire avait été légèrement évoquée dans le premier tome, et j’étais vraiment curieuse de voir de quelle façon leur histoire allait évoluer dans cet opus qui leur est consacré.

Knight et Luna sont devenus très proches durant leur enfance. Une relation qu’ils ont toujours aujourd’hui malgré leur différence de caractère, Luna étant toujours aussi mutique et timide tandis que Knight est l’archétype même du lycéen ultra populaire, adulé mais prêt à tout pour ses amis. Les sentiments qu’ils éprouvent l’un envers l’autre ne sont un mystère pour personne, même pas pour eux, même si, malgré les tentatives de Knight pour faire avancer les choses, la friendzone reste de rigueur. Car, ce qui, sur le papier, ressemblait à une romance parfaite, cache deux personnes brisées par la vie et en prise à de nombreux problèmes…

J’attendais donc l’histoire de Knight et de Luna avec énormément d’impatience. Surtout qu’on a, ici, une de mes thématique préférées, les meilleurs amis devenant amoureux. Pour autant, plus l’histoire avançait, plus j’ai été surprise de voir que l’histoire ne m’emballait plus du tout…

Il faut dire qu’il y a eu beaucoup de problèmes de communication (trop même..) qui ont conduit à beaucoup de situations inutiles, ce qui n’a fait qu’alourdir le texte et en casser trop souvent le rythme. C’est déjà, de base, un aspect que je déteste dans les romans, car ces quiproquos n’ont souvent aucune raison d’être et servent seulement de prétexte pour mettre des rebondissement dans l’histoire. Mais, ici, c’est encore pire que ça. Et si Knight et Luna s’étaient parlé ne serait-ce que deux toutes petites minutes, on aurait évité bien des drames.

Au lieu de cela, Knight se donne une image de ce qu’il n’est pas, Luna, qui du coup y croit, fréquente quelqu’un d’autre, ce que Knight ne va pas supporter et va lui reprocher violemment. Alors que le mec n’est pas tout blanc non plus. Sérieusement ?

Tout ce mélodrame n’a fait que salir l’image que Knight et Luna avait montré d’eux dans le premier tome. J’ai été tellement, mais tellement déçue que l’auteure parte dans de telles facilités pour essayer de donner plus de relief à leur histoire d’amour. Mais, pour ma part, cela n’a pas fonctionné. Pire encore, Knight et Luna tombent dans une sorte de jeu de « celui qui fera le plus de mal à l’autre », et cela m’a fait tout simplement détester leur histoire.

Résultat : je n’ai absolument rien ressenti quant à la romance entre Knight et Luna. Cette façon de se blâmer l’un l’autre alors que tout aurait été résolu en deux temps, trois mouvements s’ils avaient juste discuté un peu (la base dans une relation quand même…) m’a fait perdre tout intérêt pour leur couple.

Bref, j’ai été plus que déçue par cette histoire. J’avais tellement idéalisé Knight et Luna que j’ai été assez choquée par la façon dont L.J. Shen a mis en place leur romance. Je me suis sentie trompée, et elle a réussi à me faire détester deux personnages que j’avais adoré jusque là. Sans oublier l’histoire entre Dean et Rosie, qui s’intercale entre celle de Knight et Luna, et qui, malgré son intensité, me parait tout simplement bâclée (merci l’épilogue). Une déception sur bien des points, L.J. Shen m’ayant habituée à de bien meilleures romances, je vais m’empresser d’oublier celle-ci.


Parution : 04 novembre 2020
Éditions : Hachette – Collection &H
Nombre de pages : 544
Prix : 16.90 €
2.0

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s