Le tatoueur d’Auschwitz – Heather Morris

Couverture Le tatoueur d'Auschwitz

L’histoire vraie d’un homme et d’une femme qui ont trouvé l’amour au coeur de l’enfer.
Sous un ciel de plomb, des prisonniers défilent à l’entrée du camp d’Auschwitz. Bientôt, ils ne seront plus que des numéros tatoués sur le bras. C’est Lale, un déporté, qui est chargé de cette sinistre tâche. Il travaille le regard rivé au sol pour éviter de voir la douleur dans les yeux de ceux qu’il marque à jamais.
Un jour, pourtant, il lève les yeux sur Gita, et la jeune femme devient sa lumière dans ce monde d’une noirceur infinie. Ils savent d’emblée qu’ils sont faits l’un pour l’autre. Dans cette prison où l’on se bat pour un morceau de pain et pour sauver sa vie, il n’y a pas de place pour l’amour.
Ils doivent se contenter de minuscules moments de joie, qui leur font oublier le cauchemar du quotidien. Mais Lale fait une promesse à Gita : un jour, ils seront libres et heureux de vivre ensemble.


Par Marine  28468070_10215286958156547_4490930749452582912_n

Toujours autant amatrice de la seconde guerre mondiale, j’ai voulu découvrir ce témoignage que j’ai vu plus d’une fois et qui chaque fois me faisait de l’oeil… Femme faible que je suis, j’ai fini par craquer ! Et tant mieux car c’est un coup de cœur !

Au travers de ces pages, l’auteure nous livre le témoignage de Lale, un déporté qui, pour survivre, n’a pas eu d’autre choix que de collaborer en devenant le tatoueur du camp d’Auschwitz Birkenau. Chaque jour il marque à jamais hommes et femmes qui passent devant sa table, leur infligeant l’humiliation de ne devenir que des nombres. Un jour c’est Gita qui passe sous son aiguille, il le sait, il le ressent, cette femme n’est pas une simple femme pour lui. Il veut apprendre à la connaître car il le sait, un jour ils sortiront libre de cet enfer et il souhaite que ce jour là elle soit a ses côtés. De par son statut de tatoueur, il se sait plus ou moins à l’abri des gardes, mais pas Gita. Il va faire son possible pour rendre la vie de certains plus supportable mais cela pourrait ne pas être sans conséquence…

Il est difficile de décrire les personnes quand le récit n’est pas de la fiction car ce serait juger ces personnes. Ici Lale est un homme plein de culpabilité qui je pense va chercher à aider peut-être pour se déculpabiliser un peu mais on sent au travers des pages que c’est un homme bon et généreux et surtout qui a envie de sortir vivant de cet enfer !

Ce témoignage, comme tout témoignage des camps est poignant. Néanmoins Lale nous fait bien comprendre que grâce à son « metier » de tatoueur sa vie est parfois plus simple que pour les autres. Il en tire quelques avantages même si il se refuse à s’en servir uniquement pour lui-même. C’est du coup la première fois que je lis que la vie était supportable dans ces camps. Bien évidemment il nous raconte l’horreur qu’il constate autour de lui mais j’ai trouvé qu’il était plus abordable pour tout public que certains textes. Je pense réellement que les adeptes de témoignages mais qui n’aiment pas avoir des paragraphes sur les atrocités des camps pourraient tout à fait lire ce récit sans se sentir mal.

Pour conclure, c’est pour moi un coup de cœur et je comprends mieux pourquoi ce livre fait autant parler de lui. Pour une fois on a un témoignage des camps qui se laisse lire en une fois, on est pas obligé de poser le livre toute les 10 pages parce qu’on se sent mal, au contraire, les pages se sont tournées toutes seules et avant même de m’en rendre compte je refermais l’histoire d’une vie. Je ne peux que conseiller ce récit que je trouve poignant sans en être pour autant écoeurant. Cela reste une lecture dont on ne sort pas indemne mais comment ne pas être touché par une histoire d’amour dans l’horreur de l’enceinte d’Auschwitz ?


Chronique rédigée par Marine

Parution : 06 janvier 2021
Éditions : J’ai lu
Nombre de pages : 320 pages
Prix : 7,90 €
pcc

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s