All Saints High, tome 3 : Angry god – LJ Shen

Couverture All Saints High, tome 3 : Angry God

« Au lycée, Vaughn fascine autant qu’il intimide. Beau comme un dieu, prodige de la sculpture, il a le cœur aussi froid que le marbre qu’il cisèle. Surtout, il est prêt à écraser tout obstacle dressé entre lui et la bourse qui lui permettra de partir en Angleterre pour se former auprès de son mentor. Quand cet obstacle prend les traits d’une concurrente au charme magnétique, fraîchement débarquée dans son lycée, Vaughn comprend qu’il va pouvoir joindre l’utile à l’agréable. Évincer la propre fille de son mentor promet d’être très satisfaisant…
Lenora déteste la jeunesse dorée futile qu’elle découvre à All Saints High. Le seul élève qui se distingue est le protégé de son père : Vaughn, un artiste sexy à s’en damner, dont l’ambition et le talent sont sans limites. La noirceur aussi. Mais Lenora connaît le secret qui a fait de lui ce prince sans cœur. Alors, même s’il se comporte en salaud quand il la croise au lycée ou dans l’atelier de son père, elle n’a pas peur de lui. D’un mot, elle peut briser sa fierté éclatante… »


Par Célia  Celia

Ce livre est le troisième opus de la série All Saints High de L.J. Shen. Les tomes ne se suivent pas et pour cause, je ne me suis même pas aperçue qu’il s’agissait du dernier titre d’une saga. Lors de ma lecture, je me suis aussi rendu compte que cette trilogie était la suite des précédentes parutions de l’auteure. 

Lénora et Vaugh ont vécu un différent qui va les unir et les éloigner à jamais. A partir de là, Lénora essaye tant bien que mal de supporter toutes les tuiles qui lui tombent dessus et il faut dire qu’il y en a beaucoup ! Cerise sur le gâteau, Vaugh est clairement imbuvable avec elle. Il fait de son quotidien un enfer et je me suis demandé à plusieurs reprises comment se fait-il qu’ils finissent ensemble ? 

L’intrigue suit deux temporalités. Une dans le passé où l’on est plongé l’enfance de Vaugh et Lénora et une dans le présent. J’ai bien aimé ce style d’écriture, il m’a permis de mieux cerner les personnages. Le twist final est un peu facile, on le voit arriver de loin et c’est dommage… 

Cette romance nous transporte dans le monde des arts plastiques. En règle générale, j’adore lorsque les protagonistes sont des artistes. Cette romance ne fait pas exception à la règle, l’univers dans lequel gravitent Vaugh et Lénora ajoute une plus-value à l’intrigue. 

Petit bémol toutefois, car j’ai eu l’impression de relire Vicious le tome 1 de la série Sinners. Alors oui, il s’agit de l’histoire de son fils, mais bon, même caractère et presque la même romance, ça fait beaucoup…

Pour conclure, j’ai passé un très bon moment de lecture. Si vous avez aimé Vicious foncez, vous ne serez pas déçu ! 


Chronique rédigée par Célia.

Parution : 06 janvier 2021
Éditions : Harlequin (&H)
Nombre de pages : 544
Prix : 16,90 €
4.5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s