Epées et Magie – Gardner Dozois & Collectif

Couverture Épées et magie

Excalibur, Durandal, Tizona, Caladbolg, Skofnung, Balmung, Mech-kladenets, Al-Battar, Ame-no-Ohabari, Chandrahrasa… Longue est la liste des épées que les cultures du passé ont honorées au point de les nommer et de leur octroyer des pouvoirs surnaturels. L’une est capable de fendre en deux un chevalier et sa monture sous lui, l’autre trace des arcs-en-ciel dans les airs, une autre encore chante les hauts faits des héros qui l’ont portée. Attributs de pouvoir, elles scellent une alliance entre les hommes et la magie des dieux, forgeant une tradition dont Stormbringer, Andúril ou encore Aiguille sont les dignes héritières. C’est à elles qu’aujourd’hui les autrices et les auteurs de cette anthologie rendent hommage.


Par Marine  28468070_10215286958156547_4490930749452582912_n

Ce pavé aux nombreuses pages renferme en réalité seize nouvelles d’auteurs et autrices qui sont bien connus du monde de la fantasy.

Il est difficile de parler des histoires car au vu de leurs longueurs il est quasiment impossible de ne pas spoiler la nouvelle. Il est aussi étonnant de voir que malgré qu’il y ait seize histoires, aucune ne se ressemble, l’avantage de la fantasy étant que seule l’imagination crée des barrières à l’univers. On y trouve entre autre : un élève cherchant une arme pour venger son père et en apprendre le maniement, une fille attendant le retour de son père à la suite du pillage de leur village, une femme élevée pour devenir assassin mais qui décide de faire autre chose de sa vie, etc. 

Vous l’aurez compris : différents auteurs, différentes façon d’écrire. Il y aura forcement des nouvelles qui vous plairont alors que d’autre vous paraîtront sans fin. Certaines donnent l’impression d’être le début d’une histoire, d’autres sont difficiles à suivre parfois. L’univers de la fantasy prend souvent du temps à être mis en place alors on peut se retrouver un peu déboussolé car beaucoup de choses se passent en seulement une quarantaine de page en moyenne. J’ai eu un peu de mal à m’y retrouver parfois justement à cause de l’enchaînement des événements. Après, le fait de changer d’auteur est agréable car c’est un bon moyen de découvrir des plumes qui sont susceptibles de nous plaire.

D’ailleurs chaque auteur est présenté en une petite page avant sa nouvelle, permettant ainsi de découvrir les titres dont il est l’auteur. Parfois c’est une nouvelle tirée d’un univers déjà connu de l’auteur. Citons un des plus connus : Le trône de fer, George R.R Martin nous présente une des histoires de la famille Targaryen, famille présente dans ses livres, cela apporte un petit plus pour ceux qui connaissent l’univers mais néanmoins on peut la lire sans connaître son monde. Il n’est pas le seul à utiliser des personnages qu’il a déjà créé, j’avoue ne pas en connaître la majeure partie car je ne lis pas de grande saga de fantasy, mais il ravira les amoureux du genre.

Pour conclure c’est une lecture agréable. Pleins d’univers différents, la possibilité pour les amoureux du genre de trouver des personnages qu’ils ont déjà eu la chance de découvrir au travers des sagas des auteurs ou alors justement de faire découvrir des lieux qu’on aura envie de retrouver. Pour certain on aimerait que cela dure un peu plus longtemps, mais en même temps si on aime pas une histoire on est heureux qu’elle ne dure que quelques pages. Bref pour les amoureux de la fantasy je pense que c’est une très bonne découverte et un bon moment à passer.


Chronique rédigée par Marine

Parution : 13 janvier 2021
Éditions : J’ai Lu 
Nombre de pages : 732 pages
Prix : 9,90€
3.5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s