Play Hard, tome 2 : Hard to hold – K. Bromberg

« Elle est tout ce dont j’ai besoin et rien de ce que je mérite  »

Lorsque l’agente de sportifs Lennox Kincade, reine de beauté, découvre que le joueur de l’équipe de football de première division qu’elle est supposée recruter, n’est autre que Rush McKenzie, un joueur vedette, enfant terrible du football, elle comprend qu’elle a pactisé avec le diable !
Anglais. Tatoué. Sexy. Au coeur d’un énorme scandale…
Ce qui aurait dû redorer sa réputation entachée, est sur le point de s’effondrer.
L’objectif ? Le persuader de rester aux États-Unis.
Aussi vrai qu’il n’y a pas de mal à se faire plaisir, si quelqu’un apprenait que leur relation n’est pas purement professionnelle, cela ne ferait que donner raison à tous leurs détracteurs.
Ce roman qui mêle univers du sport et scandales vous tiendra en haleine.


avis

Après ma lecture du premier tome, que j’ai littéralement dévoré, j’ai très vite enchainé sur le second qui, par chance, sortait le même jour !

Ëtre agente de sportifs a déjà joué bien des tours à Lennox. Dans ce monde très masculin, représenter des sportifs alors qu’on est une femme lui a valu bien des remarques sexistes. Mais Lennox ne s’est jamais laissée abattre pour cela, elle est consciente de sa valeur et de son professionnalisme, même si son physique lui parait, par moment, plus handicapant qu’autre chose. Lorsqu’elle est engagée pour recruter Rush McKenzie, star du football anglais empêtrée dans un scandale, Lennox voit là le prétexte idéal pour montrer à ses détracteurs toutes ses capacités. Hors de question, alors, de succomber au charme de la star britannique du ballon rond…

A l’instar du premier tome, Hard to hold est une histoire très difficile à lâcher. Là encore, la plume de K. Bromberg fait des miracles, et elle nous happe dès les premiers chapitres. Elle nous offre des personnages profonds, aux personnalités chaleureuses et combatives, qui font toute la différence et permettent à cette série de vraiment se démarquer. Et, surtout, elle ne rajoute pas de drame inutiles, et c’est tellement rafraichissant dans ce genre d’histoire !

Lennox et Rush sont des personnages charismatiques, passionnés et honnêtes que j’ai adoré apprendre à connaître dans un premier temps, avant de voir leur relation évoluer au fur et à mesure de l’avancée de l’histoire. Ils savent ce qu’ils veulent et ne vont pas chercher à le nier, au contraire. Et j’ai beaucoup aimé cette franchise, et le fait qu’ils ne vont pas tourner 107 ans autour du pot. Ils savent qu’ils partagent quelque chose de spécial, et qu’ils ne doivent pas passer à côté.

Mais, cette fois, la question du sexisme est clairement mise en avant dans cette histoire. Représenter de grands sportifs quand on est une femme n’est pas une mince affaire, et l’auteure nous fait clairement comprendre toutes les difficultés que traverse Lennox alors qu’elle veut juste faire son travail. Comment tout n’est ramené qu’à son physique alors qu’elle est plus que douée dans son métier. Et j’ai beaucoup apprécié le travail d’équilibriste effectué par K. Bromberg pour nous faire comprendre toutes ces difficultés sans tomber dans le « trop ».

En définitive, ce second tome confirme le coup de cœur que j’avais eu pour cette série lors de ma lecture du premier. Il y a une très belle atmosphère qui se dégage de ces tomes, K. Bromberg nous offre ce qu’elle sait faire de mieux, et c’est un vrai délice de la lire. Je suis impatiente de découvrir les histoires des deux dernières sœurs Kincaid.


Parution : 01 avril 2021
Éditions : Hugo Roman
Nombre de pages : 435
Prix : 17 €
4.5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s