L’encre du passé, tome 1 – Erika Boyer

Entre Clément et Seven, l’alchimie est immédiate, mais leur première rencontre est brève et Clément a peur que leur relation soit éphémère, alors il préfère ne pas s’investir trop physiquement. Pourtant, émotionnellement, c’est plus fort que lui, il se donne, il s’ouvre, se découvre, en particulier lorsque Seven lui propose de jouer ; un chiffre, une proposition, des confessions qui mèneront probablement à l’amour, avec un peu de temps…
Les deux hommes entretiennent une relation à distance, tout en profitant de chaque instant qu’ils ont la possibilité de partager dans les différentes villes de France où leur travail respectif les mène. Peu à peu, l’amour naît, et ni les mots ni les chiffres ne sont alors suffisants. Ils s’aiment pleinement, plus encore en se découvrant au fil du temps. Mais à force de jouer à ce jeu qu’ils aiment tant, certains secrets sont dévoilés et il n’est pas certain que les deux hommes puissent les supporter.


avis

Erika Boyer est une autrice dont j’avais toujours entendu le plus grand bien, et que j’avais très envie de découvrir. J’ai donc profité de la parution de sa toute dernière histoire pour enfin me faire une idée sur cette autrice.

Du coup, je ne sais pas si c’est parce que j’en attendais trop, ou si, justement, je ne m’attendais pas à une telle histoire. Dans tous les cas, je suis passée complètement à côté de ma lecture. Je pensais, au départ, ne pas être dans un bon mood pour bien l’apprécier, et n’ai donc pas hésiter à la mettre sur pause un certain temps. Mais ça n’a rien changé.

Pour faire simple, j’ai trouvé l’histoire longue. Très longue. J’ai tout d’abord tiqué devant la représentation de la drogue, presque trop banalisée, ce que je déteste. Ce premier tome regorge également de demi-vérité et de non-dits. Il n’y a quasiment que ça, ce qui fait que je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages, qui étaient trop flous, trop évanescents. Je n’arrivais pas à saisir leur personnalité, leurs intentions, et cela m’a très vite agacée. Surtout qu’ils apparaissent tous comme étant assez torturés, mais sans que l’on ne sache pourquoi. Et je déteste ne pas avoir toutes les cartes en main, surtout durant l’intégralité d’un premier tome, ce qui ne fait qu’accentuer ce sentiment de « longueur ».

L’histoire de ce premier tome se passe pourtant sur trois ans, mais il n’y a absolument aucune évolution des personnages. Cela aurait pu être sur trois semaines, je n’y aurais pas vu de différence. Je n’ai pas ressenti l’utilité d’une telle ellipse, car cela donne simplement l’impression d’avoir un recueil d’enchainement de faits, sans liaison entre eux.

Il y a également une multitude de personnages secondaires, parfois sans aucun intérêts. D’intrigues secondaires aussi, parfois sans intérêt là non plus. Tout cela m’a perdue à plus d’une reprise. Lorsque quelques révélations surviennent, vers la fin, je m’étais déjà lassée des personnages et de l’histoire. C’était trop tard.

Surtout qu’elles surviennent de tous les côtés. Tout s’enchaine de façon assez décousue, et ça donnait trop dans la surenchère. Trop de pathos, parfois rajoutés inutilement, et à la chaine, sans prendre le temps de développer les réflexions/conséquences sur les personnages… Je n’ai ressenti aucune émotion, aucune empathie envers les personnages et, surtout, après autant de révélations, cela n’a même pas su me donner envie de découvrir la suite de ces histoires.

En définitive, je ressors de ma lecture complètement déçue. Je pense qu’après avoir vu autant d’avis élogieux sur Erika Boyer, j’avais de trop grandes attentes. Mais son style n’est pas fait pour moi ; il m’a manqué quelque chose pour me donner envie de lire le second tome de cette histoire.


Parution : 11 mars 2021
Éditions : Hugo Roman
Nombre de pages : 437
Prix : 7,60 €
2.0

12 réflexions sur “L’encre du passé, tome 1 – Erika Boyer

  1. Hello, j’ai trouve ton article un peu par hasard et comme le dit Callysse -bien que j’ai n’ai pas lu cette récente duologie- je pense également qu’il faudrait que tu essaie autre chose de l’autrice. Mon dernier coup est son roman « Sous le même ciel » que j’ai adoré et que je te recommande vivement! Bien que je ne l’ai pas lu non plus je suis très intrigué aussi par sa romance de Noel dont elle est en train d’écrire la suite pour Noel prochain si j’ai bien compris. En tout cas j’aime beaucoup ton blog et bien sur ce ne sont que des recommandations 🙂 !

    Aimé par 1 personne

    • Tu n’es, effectivement, pas la seule à me dire ça, et ça me rassure 😉
      Si j’avais su que ce roman s’intercalait avec « Promesse tenue », je ne l’aurais pas lu, en effet. Mais c’est mentionné nulle part sur le livre, seulement dans l’avertissement en début d’histoire (que je ne lis jamais pour éviter les spoilers sur les thèmes abordés).
      Bref, je n’hésiterais pas à retenter ma chance avec cette autrice une prochaine fois !

      Aimé par 1 personne

  2. Ce n’est pas le titre avec lequel il faut démarrer avec cette autrice. Je ne l’ai pas encore lu mais il s’inscrit dans un univers de plusieurs sagas du coup ça ne m’étonne pas que tu te sois perdue. C’est le 2e avis similaire que je lis. Dommage car j’ai l’impression que du coup tu n’as pas8 envie de découvrir d’autres de ses titres comme sa romance de Noël 2020 qui est vraiment sympa.

    Aimé par 1 personne

    • C’est dommage que le fait que, justement, cette série s’inscrive dans une autre, ne soit mentionné nulle part (seulement dans l’avertissement en début d’histoire, que je ne lis jamais pour ne pas me spoiler sur les thèmes abordés..)
      Je l’ai, en fait, découvert via les commentaires sous cet article. Et, si je l’avais su avant, je n’aurais effectivement pas essayé de découvrir cette autrice directement par ce spin off auquel je n’ai pas tout saisi.

      Je verrais surement plus tard si une autre de ses histoires me tente, je n’hésiterais certainement pas, à ce moment là, pour redécouvrir cette autrice dans de meilleures conditions ^^’

      Aimé par 1 personne

  3. Oh ! Je suis désolée que sa plume n’ait pas réussie à te conquérir. Après, je comprends tes réticences sur certains points, ça passe ou ça casse ^^

    Peut-être que tu aurais plus apprécié cette histoire si tu avais commencé par Promesse Tenue. C’est la duologie qu’elle a sorti l’année dernière et qui se passe dans le même univers mais avec des protagonistes différents. Il vaut même mieux l’avoir lu avant je trouve, parce que la bande de copains y est mieux présentée et des points qui sont sous-entendus dans L’encre du passé le sont, parce qu’ils sont expliqués dans Promesse Tenue. Bref, ça peut expliquer que certaines choses t’aient paru flou ou survolé ^^

    Aimé par 1 personne

    • Effectivement, je ne savais pas du tout que cette histoire faisait suite à une première série… Je comprends mieux pourquoi ce trop plein de personnages, et la façon dont ils sont traités, colle survolés, m’a autant dérangée.
      C’est dommage parce que, si j’avais su, je ne me serais pas laissée tenter par cette histoire 😫

      Je rééssaierai peut être avec une autre histoire un jour. On verra. Mais c’est vrai que ça m’a pas mal refroidie cette expérience 🙄

      J'aime

      • Oui, il est dit qu’on peut la lire indépendamment de l’autre saga mais je trouve qu’il vaut mieux lire Promesse Tenue pour apprécier pleinement tout l’étendu de l’univers ><

        Mais oui, j'espère que ça ne te rebutera et que tu te laisseras tenter par un autre de ces titres un jour. Peut-être dans ses auto-édités ^^

        Aimé par 1 personne

      • Effectivement, si les personnages sont développés dans l’autre saga, je comprends mieux pourquoi j’étais autant dans le flou ici.
        Et oui, même si on peut le lire sans avoir lu « Promesse tenue » auparavant, je le déconseille fortement. Si je n’avais pas eu autant de retours sous cet article me disant de ne pas me fier à cette série, je pense que je n’aurais jamais retenté l’expérience avec cette autrice.
        Là, je me dis que je la relirais surement une prochaine fois 😉

        J'aime

      • C’est exactement ce que je dis dans ma chronique. L’histoire des protagonistes se suffit à elle-même mais si on veut bien saisir toutes les nuances qu’il y a dans le groupe de motards et autour, il vaut mieux ne pas commencer par celui-là 😅

        Oui, je te conseille de retenter à l’occasion et de tester soit un one-shot, soit un roman qui est vraiment catalogué comme une saga ^^

        J'aime

Répondre à Callysse Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s