Dear Evan Hansen – Val Emmich & Steven Levenson & Benj Pasek & Justin Paul

Le lycée, de base, c’est l’angoisse. Et pour quelqu’un comme Evan, qui souffre d’anxiété sociale, c’est même carrément l’enfer. Sur les conseils de son psy, il s’écrit des lettres à lui-même. Mais lorsque Connor, la brute du lycée, lui en vole une, la vie d’Evan bascule. Car, quelques heures plus tard, Connor est retrouvé mort, avec la lettre sur lui.
Dès lors, tout le monde est persuadé qu’ils étaient meilleurs amis et Evan se retrouve au centre de l’attention du lycée… et de Zoé, la soeur de Connor, qu’il aime en secret. Pour la première fois, Evan se sent compris, apprécié, il se sent exister. Tout ce qu’il a à faire, c’est maintenir l’illusion.


avis

J’étais curieuse de découvrir cette histoire ultra-connue outre-manche puisqu’il s’agit de l’adaptation d’une comédie musicale dont le succès n’est plus à démontrer.

Evan a pris l’habitude de s’écrire des lettres afin de l’aider à gérer son anxiété. « Cher Evan Hansen », c’est de cette façon qu’elles commencent toutes. Jusqu’au jour où Connor, la brute du lycée, lui en vole une. La vie d’Evan va alors prendre une tournure plutôt étrange car, lorsque Connor est retrouvé mort le lendemain, avec cette même lettre sur lui, tout le monde pense qu’ils étaient tous les deux amis. Evan n’est plus invisible, notamment aux yeux de Zoé, le fille qu’il aime… et la soeur de Connor. Il est également accueilli par les parents de Connor, désespérés d’en savoir plus sur leur fils disparu grâce à son ami le plus proche…

J’ai été agréablement surprise par la construction de ce récit, même si j’étais assez stressée durant ma lecture, restant dans l’attente du moment où tout finirait par être découvert. Car Evan a cette épée de Damoclès au dessus de sa tête mais il a compris que ce mensonge pouvait apaiser une famille en deuil et va donc, malgré tout, continuer cette mascarade. 

J’ai beaucoup apprécié le personnage d’Evan. J‘ai senti que sa lutte contre l’anxiété était extrêmement bien décrite – avec sincérité et réalisme. J‘ai aimé sa façon de narrer cette histoire et j’ai aimé apprendre à le connaître. Il est loin d’être parfait mais est vraiment adorable malgré tout ; impossible de ne pas le comprendre et de ne pas se prendre d’affection pour lui. Le jeune garçon qui essaie de faire les choses « bien » même si cela fait de lui un menteur, un imposteur. Et pourtant, de ces mensonges vont découler de beaux projets. Et cet aspect positif contrebalance admirablement bien les thèmes durs abordés ici, comme le suicide, la dépression ou encore l’anxiété…

Je regrette peut être que les personnages secondaires, comme Jared et Zoé, ne soient pas plus mis en avant. Car je les ai beaucoup appréciés eux aussi, et je pense qu’ils auraient mérités un petit peu plus de développement.

Dear Evan Hansen est donc une très belle découverte. Une façon originale de construire une histoire qui aborde des sujets pourtant déjà vus en littérature YA, mais sous un angle différent et accrocheur. J’ai beaucoup aimé tout le dualisme de cette histoire, ce jeune garçon qui n’avait rien demandé mais qui va réussir à se découvrir malgré un évènement tragique et sa façon maladroite de le gérer. C’était une très belle histoire, avec un message fort et émouvant !


Parution : 03 mars 2021
Éditions : Bayard – Collection Page Turners
Nombre de pages : 350
Prix : 16,90 €
4.0

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s