Fukuneko, tome 1 – Mari Matsuzawa

Dans la ville de Fukuneko, les chats sont loin d’être des félins ordinaires. En effet, si vous êtes chanceux, l’un d’eux vous choisira peut-être pour vous rendre heureux ! Dénommés les “fukuneko”, ces serviteurs du dieu des chats ont le pouvoir d’apporter le bonheur à l’humain de leur choix.
C’est ainsi que la jeune Ako, fraîchement débarquée à la campagne, se voit adoptée par Fuku, la chatte de sa défunte arrière-grand-mère. À ses yeux seulement, l’animal a l’apparence d’une fillette aux oreilles de félin…
Laissez-vous envoûter par les chats du bonheur et leur magie !


avis

Je ne savais pas du tout à quoi m’attendre avec cette nouveauté manga. Mais cette petite bouille en couverture m’a fait craquer, et je suis malheureusement trop faible devant les mignonneries !

Afficher l’image source

Peu de temps après la mort de son arrière grand-mère, Ako, son petit frère et leur grande-soeur emménagent dans la maison de la défunte. Mais, à sa plus grande surprise, Ako découvre que le chat de sa grand-mère occupe toujours les lieux et s’est pris d’affection pour elle. Enfin, un chat pour les autres. Car, pour Ako, cet « animal » ressemble plutôt à une petite fille avec des oreilles de chat ! Ako va découvrir que Fuku n’est autre qu’un fukuneko, des serviteurs du dieu chat ayant pour but de rendre heureux l’humain qu’ils ont choisi.

Afficher l’image sourceCette histoire est aussi mignonne que ce que la couverture laissait présager. Le chara design est très doux, et les fukuneko sont tout simplement adorables. La mangaka a très bien dosé cet aspect kawai, impossible de ne pas craquer devant la bouille des fukuneko. Pour autant, elle n’en fait pas trop, et c’est ce qui permet à ce manga d’être adorable juste comme il faut.

L’histoire, quant à elle, part d’une situation assez dramatique, trois orphelins qui débarquent dans la maison de leur arrière grand-mère après le décès de celle-ci. Et, doucement, tandis que Fuku s’installe dans le quotidien d’Ako, elle apporte avec elle quelques petites touches de bonheur pour que cette dernière se sente bien. Des petites choses insignifiantes mais qui, pourtant, vont réussir à redonner le sourire à la douce Ako.

En définitive, j’ai complètement craqué pour ce premier tome. L’histoire est bien construite et pas trop enfantine malgré un coup de crayon qui emprunte le style chibi par moment. C’est doux et plein de tendresse, mais pas que. Des sujets plus importants sont évoqués, comme l’intégration, ou encore le deuil, de façon épurée et soignée. Quant aux fukunekos, ils sont indéniablement la touche adorable de ce manga. J’ai hâte de lire les prochains tomes de cette courte série, qui en comptera quatre !


Éditions : Nobi Nobi
Genre : Shojo / Kawai
Nombre de tomes VO : 4 (série terminée)
Nombre de tomes VF : 1 (série en cours)
Prix : 7,20 €
5.0

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s