Play Hard, tome 4 : Hard to lose – K. Bromberg

Comme ses 3 soeurs, Chase Kincade, est toujours prête à recruter de nouveaux clients pour remonter l’agence de sportifs fondée par sa famille et qui bat de l’aile. Mais lorsqu’elle reçoit avec cinq ans de retard, une simple lettre égarée du joueur de baseball, lanceur prodige du club de LMB (ligue majeure de baseball) qu’elle est censée signer, comment renoncer à lui, sans tirer au clair, un mystère qui la hante depuis des années.


avis

Les trois premiers tomes de cette série ayant été de superbes lectures, j’étais impatiente d’en découvrir le point final, mais aussi l’histoire de la dernière des soeurs Kincade !

Chase est intriguée par une lettre reçue au bureau de Kincade Sport Management cinq ans après son envoi. Au-delà du fait que les services postaux l’ait retrouvée avec cinq annnées de retard, c’est son contenu qui l’interpelle : les remerciements d’un jeune prodige du baseball qui, malgré tout, s’est engagé dans l’armée et a, ainsi, renoncé à son rêve de devenir joueur de sport. Chase sent qu’elle n’a pas reçu cette lettre pour rien. Elle décide donc de partir sur les traces de ce fameux Ryan Camden, sans savoir ce qu’elle compte faire ensuite…

Dans ce quatrième tome, le sport a moins de place. Et j’ai vraiment adoré la profondeur que cela apporte à l’histoire, que ce soit à travers les personnages de Chase ou de Gunner. C’est aussi l’occasion de mettre à plat les dernières questions laissées en suspens jusque là dans la série.

J’ai adoré voir Chase et Gunner tomber petit à petit amoureux l’un de l’autre. Leur romance est très belle, douce, tendre et sexy. Ils apprennent doucement à se connaitre, à se faire confiance, sans savoir de quoi demain sera fait, et tout en combattant leurs propres démons. Et, au milieu de tout cela, il y a ce rêve brisé, celui d’un jeune homme de dix-huit ans qui rêvait d’intégrer une équipe de baseball.

Sans oublier les fameuses interactions entre Chase et sa famille, que ce soit avec son père ou encore ses (très curieuses) sœurs. Mais leur solidarité fait toujours plaisir à voir et apporte une vraie chaleur à l’histoire, en plus de la romance. Cette dynamique familiale est toujours aussi incroyable, un élément important de cette série, et c’est un vrai régal d’observer la façon dont les sœurs se protègent entre elles, tout en s’immisçant dans la vie des unes et des autres, ou encore en mettant, par moment, leur pauvre vieux père mal à l’aise mais qui n’hésite pas à leur dire à quel point il est fier de chacune d’entre elles. Une relation familiale qui me fait toujours chaud au cœur, même au bout de quatre tomes.

Concernant Gunner, j’ai beaucoup aimé son background. Cet ancien soldat américain qui, revenu dans son pays, souffre toujours des évènements qu’il a vécu en opération. Ce qui ne l’empêche pas, pour autant, d’être souriant et dévoué envers les autres, donnant de sa personne pour aider les enfants de ceux qui n’ont pas eu sa chance : celle de revenir vivant, ou en un seul morceau… Gunner est un personnage fort au grand coeur, qui m’a énormément touchée.

En définitive, je me suis une nouvelle fois régalée avec ce dernier tome. J’ai beaucoup aimé que K. Bromberg s’éloigne quelque peu du monde du sport pour nous en montrer une autre facette, plus sombre, plus profonde, mais toujours aussi belle et émouvante. La romance est magnifique, et j’ai suivi Chase et Gunner avec un grand plaisir. Une conclusion parfaite à cette superbe série qui m’a enchantée du premier au dernier tome !


Parution : 10 juin 2021
Éditions : Hugo Roman
Nombre de pages : 400
Prix : 17 €
5.0

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s