3 fois l’été – Elizabeth Barféty

Maëlle, dont les vacances étaient mal parties, se retrouve avec trois invitations le même samedi soir. Que faire ? Et si c’était vous, lecteur/lectrice, qui choisissiez pour elle ? Un roman « feel-good » avec trois fins possibles.


avis

J’aime énormément la collection estivale de Page Turners. Des titres frais, légers, parfaitement adaptés à cette période de l’année. J’étais donc curieuse de découvrir les deux nouveaux titres qui sont venus enrichir cette collection cette année.

Maëlle passe un été bien loin de ressembler à celui dont elle rêvait. Entre la séparation de ses parents et le départ en vacances de sa meilleure amie, elle se retrouve seule et ne sait pas vraiment comment occuper ses journées. Petit boulot, création de vidéos, Maëlle va se lancer dans une multitudes de nouveaux projets, et va faire la connaissance de Noah, Matt et Leo. Lorsque chacun des garçons va lui proposer une sortie samedi, Maëlle se retrouve face à un dilemme : quel garçon choisir ?

Avec 3 fois l’été, c’est un roman à la construction originale que l’éditeur nous propose. En effet, si l’histoire commence de façon simple, elle bifurque ensuite vers trois possibilités, et c’est au lecteur de découvrir la fin selon le choix opéré. Une histoire, trois fins différentes, j’avoue que le principe m’a énormément emballée !

C’était assez original de découvrir à quel point les interactions de Maëlle avec Matt, Noah et Leo changeaient en fonction du choix opéré. Et pas seulement sur la romance. D’ailleurs, certaines fin débouchent même sur une absence totale de romance. Mais, dans chacune de ces trois fins, Maëlle va apprendre énormément sur elle-même et va en ressortir avec bien plus de maturité.

Ce roman se lit donc assez rapidement. Et si j’en ai beaucoup aimé la construction, je reste plus mitigée sur l’histoire en elle-même. En effet, du fait de la présence de trois « secondes parties » différentes, je trouve que cela manque parfois de développement, et ça se ressemble sur la globalité de l’histoire. Je n’ai, également, pas beaucoup accroché avec Maëlle, sans trop savoir pourquoi ; je n’ai rien ressenti envers son personnage, et je trouve dommage que sa relation avec ses parents soit si peu développée, car cela aurait apporté, à mon sens, beaucoup plus d’épaisseur à son personnage.

En définitive, 3 fois l’été est un roman léger et original à découvrir, agréable à lire durant la période estivale où les lectures se veulent, parfois, plus légères. Pour autant, je l’ai, justement, trouvé bien trop léger à mon gout, que ce soit autant envers le personnage principal, Maëlle, qu’envers les trois autres protagonistes masculins, qui sont trop peu développés pour susciter un réel coup de cœur, et un réel choix dans les fins proposées.


Parution : 09 juin 2021
Éditions : Page Turners
Nombre de pages : 256
Prix : 14,90 €
3.5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s