Tout le monde veut des ailes – Laurence Bouvard

Angèle, Clara et Vincent ont 15 ans.
Ils sont amis pour la vie.
Et pourtant, ils ne se sont jamais rencontrés…
Jusqu’à ce que la vérité les rattrape.

Une rencontre virtuelle, une amitié éternelle.

« Le mensonge est un poison qui fait bien plus souffrir que la vérité. »


avis

J’ai été vite intriguée par le résumé de ce livre, qui me parlait énormément. Jeu en ligne, amitié virtuelle… Je me suis retrouvée dans ces thématiques, et j’étais curieuse de découvrir l’histoire mise en place ici.

Angèle, Clara et Vincent sont de vrais amis. Pourtant, du haut de leurs quinze ans, ils ne se sont jamais vus. Cela ne les empêche pas de se précipiter et de se retrouver, sitôt leur journée terminée, en ligne, à travers un jeu de rôle qu’Angèle elle-même a créé. Tous les trois s’amusent ensemble, inventent un univers magique dans lequel ils peuvent être n’importe qui, mais parlent, aussi de leur quotidien et de leur vie. Jusqu’au jour où Angèle ne se connecte plus. Clara et Vincent vont alors chercher à savoir pourquoi la jeune fille a disparu sans les prévenir.

J’avais vraiment envie d’aimer ce livre, et les premiers chapitres me laissaient penser que ce serait le cas. Et pourtant, je suis complètement passée à côté.

J’ai adoré les premiers chapitres, la mise en place de l’univers du jeu de rôle qu’a créé Angèle, et j’étais vraiment contente de voir un jeu de rôle au centre de l’intrigue d’un roman jeunesse. Mais l’autrice m’a très vite perdue via son jeu d’alternances temporelles. J’étais sans cesse obligée de faire des retours en arrière pour revérifier les dates des intrigues, refaire le lien entre les pseudos et les prénoms des joueurs… 

Les indications temporelles en début de chapitre auraient pu aider. Mais elles n’étaient malheureusement pas suffisantes. En effet, on passe d’une histoire se déroulant en 2018 à un passage qui se passe trois mois plus tard, puis un autre vingt ans plus tard, enfin on revient en arrière en 2017… Quand j’arrivais enfin à retrouver mes marques dans l’histoire, hop, nouveau saut dans le temps, et je devais ensuite essayer de retrouver le fil de l’intrigue…

De ce fait, ma lecture a été assez laborieuse, et très hachée. Et, sans surprise, je n’ai pas du tout réussi à m’attacher aux personnages. Même si j’étais curieuse de découvrir ce qu’il se passait entre Angèle, Clara et Vincent, la temporalité me faisait perdre toute motivation, et j’étais juste spectatrice de ce que je lisais, je ne ressentais rien envers les personnages.

Au final, ce roman parle d’un sujet que j’étais ravie de retrouver en littérature jeunesse. Pour autant, moi qui n’aime pas les histoires qui jouent sur plusieurs plans temporels, le jeu narratif de l’autrice m’a perdue, et j’ai, finalement, plus subi cette histoire qu’autre chose. Ce roman n’était pas fait pour moi…


Parution : 25 aout 2021
Éditions : Bayard Jeunesse
Nombre de pages : 386
Prix : 13,90 €
2.5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s