La malédiction de Highmoor – Erin A. Craig

couv67953813

Au manoir de Highmoor, isolé au milieu d’un vaste océan, le Duc Thaumas, a déjà perdu quatre de ses filles dans de dramatiques circonstances : noyade, chute, maladie… L’une d’elles, Annaleigh, refuse de croire à la folle rumeur selon laquelle elles seraient toutes maudites. En se rendant sur le lieu du tragique accident de sa soeur Eulalie, Annaleigh découvre un passage caché dans la falaise. Une porte mystérieuse ouvre sur un royaume qui fait oublier tous leurs soucis aux jeunes duchesses.
Noyées dans la joie et les fêtes, elles dansent chaque soir jusqu’à l’aube, épuisées, enivrées, envoutées… Seule Annaleigh réussit à s’arracher à ces bals hypnotiques, déterminée à comprendre la puissante malédiction de Highmoor, au risque comme ses soeurs d’y perdre la vie…


avis

Voilà un des romans que j’attendais avec impatience lors de cette rentrée. J’ai toujours aimé le conte Le bal des douze princesses alors, lorsque j’ai su que ce livre en était inspiré, j’avais hâte de pouvoir le lire !

Et puis, cette couverture, ce résumé, qui dégagent tous deux une ambiance assez ésotérique, jouant avec le mystère, la malédiction, et cette ambiance brumeuse propre au manoir de Highmoor… J’ai vraiment adoré me plonger dans cet univers !

Annaleigh Thaumas est sous le choc après la mort de l’une de ses soeurs. C’est, en effet, la quatrième à trouver la mort au sein de leur demeure familiale, le manoir de Highmoor. De douze, elles ne sont désormais plus que huit soeurs. Beaucoup de personnes croient ainsi que les sœurs Thaumas et leur famille sont maudites. Annaleigh refuse d’y croire. Véritable malédiction, ou meurtres visant l’héritage de la famille Thaumas ? Annaleigh est décidée à trouver des réponses…

Entre enquête et fantasy, l’autrice joue beaucoup sur la frontière de la réalité, qui est assez difficile à saisir tout au long de l’histoire. C’est un aspect que j’ai beaucoup aimé, cette façon d’embrouiller le lecteur autant que les personnages. Pour autant, j’ai trouvé que le livre manquait de rythme par moment et, une fois la découverte du manoir et des sœurs, j’ai trouvé que l’intrigue s’essoufflait bien trop souvent.

Notamment par rapport aux filles Thaumas. Sincèrement, j’ai adoré Annaleigh. Mais ses autres soeurs se mélangeaient toutes dans mon esprit, j’avais toujours du mal à les resituer et à les replacer dans la généalogie, et j’ai dû faire quelques fois des retours en arrière pour m’assurer que je suivais la bonne personne.

Par contre, l’écriture d’Erin Craig est excellente, malgré les longueurs que l’on retrouve par moment. L’autrice a fait un excellent travail en mélangeant des éléments de conte de fées avec des éléments gothiques et horrifiques, sans oublier l’existence du peuple du Sel qui nous offre une société riche et presque surnaturelle, avec ses dieux, et sa règle de primauté du premier né, que ce soit une fille ou un garçon. Tout cela renforce le mystère qui plane autour de la famille Thaumas (assassinat ou malédiction ?) et, je pense que si l’autrice avait coupé certains passages pour resserrer un peu plus l’histoire, cela aurait été tout simplement parfait.

En définitive, j’ai passé un bon moment avec ce livre, dont j’ai adoré l’ambiance et l’univers ! C’est une histoire qui reste agréable à découvrir, même s’il y a, malgré tout, un certains nombres de longueurs qui ralentissent beaucoup trop le rythme du récit.


Parution : 22 septembre 2021
Éditions : Casterman
Nombre de pages : 576
Prix : 18,95 €
4.0

Une réflexion sur “La malédiction de Highmoor – Erin A. Craig

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s