Les Enchanteresses, tome 1 : Le grimoire volé – Sophie Gliocas

Imaginez pouvoir vous protéger de vos harceleurs. Imaginez pouvoir vous venger d’eux, sans avoir à bouger le petit doigt. Séduisant, n’est-ce pas ? C’est ce que pensaient Bleuenn, Flora et Lizig… du moins, jusqu’à ce que ça aille trop loin.
En trouvant un grimoire dans la forêt de Brocéliande, ces trois filles que tout oppose n’auraient jamais pensé que ses incantations marcheraient vraiment. Et puis, leur vie a basculé et elles sont devenues des Enchanteresses…


avis

Il y a un je-ne-sais-quoi dans la présentation de ce livre qui m’a immédiatement attirée. Au-delà de l’univers des sorcières, la couverture ou encore même le nom du livre, le mystère que tout cela évoque m’a très vite donné envie de partir à la découverte de cet univers. Et puis, quelle meilleure période que le mois d’octobre pour lire une nouvelle histoire de sorcières !

Bleuenn, Flora et Lizig fréquentent toutes les trois le même lycée, sans être amies pour autant. En effet, Bleuenn, tout juste arrivée en Bretagne, a du mal à s’intégrer. Tout comme Flora, mise de côté à cause de sa couleur de peau, et Lizig, qui est harcelée. Mais c’est ensemble qu’elles vont découvrir un grimoire perdu dans la forêt de Brocéliande. Un grimoire qui va littéralement changer leur vie. Si, au début, elles ne prennent pas conscience de leurs capacités, très vite, la magie va les rattraper…

En lisant le résumé de ce livre, je m’attendais à une histoire à la Charmed : des pouvoirs magiques, des incantations, avec un côté manichéen sur les possibilités de faire le bien ou le mal. Mais Les Enchanteresses est beaucoup plus que cela, car le roman aborde, avant tout, des thématiques essentielles et très importantes, comme le harcèlement, le racisme, l’envoi de nudes et bien d’autres encore. Sauf que ces sujets sont très, très mal traités par l’autrice, et cela m’a énormément dérangée.

De plus, je n ‘ai pas du tout réussi à rentrer dans l’histoire. Il y avait, déjà, un gros problème avec nos trois héroïnes, dont je n’ai pas du tout aimé certains comportements et réflexions. Sans oublier la présence d’un certain nombre de clichés, qui m’ont souvent fait lever les yeux au ciel, et une écriture assez poussive, comme si l’autrice n’osait pas aller au bout de ses idées… Bref, même si je suis allée jusqu’à la fin de ce premier tome, espérant une bonne surprise sur la fin, j’aurais mieux fait de l’abandonner.

En définitive, il y avait de bonnes idées de départ pour faire de ce lire une excellente lecture, surtout à l’approche d’Halloween. Malheureusement, l’autrice tombe dans les clichés et les facilités et, surtout, passe complètement à côté du traitement des sujets forts et importants qu’elle insère dans son récit. Ce qui est assez problématique parce que, pour un livre jeunesse, à destination des adolescents, la façon dont ces thèmes sont évoqués me parait trop hasardeuse pour ce public précis.


Parution : 15 septembre 2021
Éditions : Hachette
Nombre de pages : 393
Prix : 18 €
2.0

Une réflexion sur “Les Enchanteresses, tome 1 : Le grimoire volé – Sophie Gliocas

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s