Un Noël sans fin – Christina Lauren

Maelyn Jone (en pleine crise de la quarantaine), vit avec ses parents, déteste son job-qui-ne-mène-nulle-part, et sa dernière bourde sentimentale a pris des proportions épiques. Mais le pire de tout : ce sera le dernier Noël qu’elle passera dans le lieu qu’elle aime le plus au monde : la cabane enneigée de l’Utah où chaque année depuis sa naissance elle célèbre Noël en famille, et avec ses deux autres familles de coeur.
Au volant de sa voiture alors qu’elle s’éloigne de la cabane pour la dernière fois, des pneus crissent, un bruit de tôle retentit…puis Écran noir. Elle se réveille à bord d’un avion bondé à destination de l’Utah, où elle recommence les mêmes vacances encore et encore. Comment briser le cycle infernale de cette boucle du temps ? Et finalement rencontrer le véritable amour sous une branche de gui ?


avis

J’ai décidé de reprendre le même format que l’an dernier concernant les chroniques des romances de Noël. Il faut dire que ces histoires sont toutes basées sur le même schéma, je vais donc plutôt m’attarder sur les éléments à retenir de chacune des romances que j’ai lues.

L’histoire en quelques mots :  Chaque année depuis la naissance de Maelyn (et même avant), sa famille passe Noël dans un chalet de montagne où elle y retrouve les meilleurs amis de ses parents et leurs enfants. Une tradition que Maelyn adore, et qu’elle n’échangerait contre rien au monde. Pourtant, cette année, l’ambiance n’est pas la même. Mae a fait des choix qu’elle regrette, et en a le cœur lourd. Alors, lorsqu’elle apprend , au moment de partir, que cela pourrait bien être le dernier Noël qu’ils passent tous ensemble ici, Mae adresse une prière muette au ciel : « S’il te plait, montre moi ce qui pourra me rendre heureuse. ». Et se retrouve aussitôt propulsée dans une sorte de boucle temporelle, l’obligeant ainsi à revivre ces quelques jours passés au chalet.

Ce qu’il faut retenir de cette histoire :

  • une romance de Noël avec une petite touche de fantastique que j’ai beaucoup aimée (et qui ne prend pas autant de place que cela)
  • une histoire douce, mignonne et romantique
  • un twist qui change des romances de Noël habituelles
  • l’ambiance du chalet, une grande famille dont chacun des membres possède un sacré caractère
  • une romance entre deux amis d’enfance qui dérive doucement vers quelque chose de plus fort

Mon avis : Impossible de passer à côté d’une romance de Noël de Christina Lauren, un duo d’autrices que j’adore. Pour autant, ce roman est loin d’être le plus réussi de leur part. Etant donné le résumé, je m’attendais à ce que le coté un jour sans fin soit plus présent. Et j’ai eu un peu de mal avec le caractère de l’héroïne, qui fait plus ado qu’adulte de 26 ans. Mais, d’un autre côté, j’ai beaucoup aimé l’évolution de Mae, qui va pouvoir explorer plusieurs possibilités à travers ces jours qui recommencent, avant de pouvoir trouver enfin son propre chemin vers son bonheur. Tout en craignant que celui-ci disparaisse également, et qu’elle doive encore tout recommencer.

J’ai eu, aussi, un gros coup de cœur pour l’aspect familial de ce roman, entre les familles inhabituelles qui se retrouvent (les parents de Mae, qui sont tous les deux divorcés et qui, pourtant, continuent de venir ensemble) et celles que l’on se découvre. Car Noël n’est pas vraiment Noël sans la famille que l’on s’est construite au fil de sa vie, et ce groupe d’amis le prouve !


Parution : 07 octobre 2021
Éditions : Hugo Roman
Nombre de pages : 302
Prix : 17 €
4.0

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s