Layla – Colleen Hoover

Lorsque Leeds rencontre Layla, il est sûr que c’est la femme de sa vie. Leur amour est profond, l’alchimie parfaite entre eux. Ils s’aiment tout simplement, mais leur relation est menacée par un terrible accident qui conduit Layla à l’hôpital pour un long séjour.

Lorsqu’elle en sort, Leeds lui propose de retourner dans le Bed&Breakfast où ils se sont rencontrés, pour sa période de convalescence. L’atmosphère paisible sera parfaite pour la jeune femme encore fragile et cela leur permettra de se rapprocher à nouveau.

Car Layla est différente de celle qu’il a connue. Est-elle encore affectée par l’accident ? A-t-elle définitivement changé ?

Et puis, il y a Willow, qui réside aussi dans le Bed&Breakfast. Qui est-elle ? Et pourquoi Leeds se sent-il irrésistiblement attirer par elle alors qu’il aime profondément Layla ?


avis

Un nouveau roman de Collen Hoover est sorti ce mois-ci. Aimant énormément cette autrice, je l’ai lu sans prendre la peine d’en découvrir le résumé. Une totale surprise car, je dois l’avouer, l’histoire ne ressemble à rien de ce à quoi CoHo nous avait habitué jusque là.

La rencontre entre Leeds et Layla est digne des plus grands romans d’amour, la définition même du coup de foudre. Depuis qu’ils se rencontrés, leur amour est une évidence, et Leeds a l’impression d’être né pour aimer Layla. L’histoire aurait pu être belle, si Layla ne s’était pas retrouvée grièvement blessée… Tandis qu’elle se remet doucement, Leeds l’accompagne et l’aide du mieux qu’il peut. Mais il a du mal à reconnaitre la jeune femme dont il est tombé si éperdument amoureux. Il lui propose donc de retourner au Bed&Breakfast où ils se sont rencontrés quelques mois plus tôt, afin que la sérénité de l’endroit puisse permettre à Layla de se rétablir et de se retrouver. Mais Leeds ne s’attendait certainement pas à ce qu’il allait y découvrir…

Pour la seconde fois, l’autrice tente la romance paranormale, avec une petite touche fantastique à laquelle je ne m’attendais pas du tout. Un peu dans la même veine que pour Never, Never, qu’elle avait coécrit, à l’époque, avec Tarryn Fisher.

Si, le début de l’histoire paraît tout mignon, le premier chapitre nous présente bien l’atmosphère étrange qui plane autour des personnages. Pour ma part, ça m’a tout de suite donné très envie de découvrir comment cette romance parfaite avait pu dériver jusque là. J’ai imaginé je ne sais combien d’explications sans mettre le doigt sur quelque chose de logique.

Car il n’y a pas vraiment de logique dans cette histoire. Je ne vous en dis pas plus mais, en glissant des petits éléments par ci, par là, Colleen Hoover nous laisse comprendre que quelque chose ne tourne pas rond. Et dans la maison, et du côté de Layla. Ou peut-être de Leeds ? De ce côté là, j’ai vraiment adoré la façon dont l’autrice met tout cela en place, comment elle se joue de ses personnages, les amenant au bord de la folie avant de les ramener vers la réalité. Et les révélations qui s’en suivent n’en sont que plus belles.

Alors, oui, l’histoire est loin de ressembler aux autres romances de Colleen Hoover. Personnellement, cela ne m’a pas dérangée, car j’aime les auteurs qui essaient de se renouveler, qui s’essaient dans d’autres genres, et qui tentent des incursions dans des styles inhabituels pour eux. Et, sincèrement, ça a vraiment bien fonctionné ici, car j’avais envie, dès les premières pages, de découvrir ce qui était arrivé à Leeds et à Layla.

Je reste quand même un peu frustrée, car j’aurais aimé un peu plus de développement. Je pense qu’il manque peut être une cinquantaine de pages pour mieux saisir l’étrangeté, la tension environnante. C’est dommage, car j’ai eu l’impression que Colleen Hoover était assez frileuse quant à l’idée de développer le côté paranormal de l’histoire, et préférait restait du côté de la romance. Et un petit épilogue n’aurait pas été de trop…

En définitive, ça reste une lecture que j’ai beaucoup aimé. J’ai été très agréablement surprise par cette romance fantastique qui se rapproche beaucoup de l’ambiance de Never, Never. Je ne m’attendais pas à une telle intrigue, et j’ai aimé découvrir Colleen Hoover dans un registre inhabituel pour elle. Ce n’était certes pas parfait, mais ça ne m’a pas empêché de dévorer cette histoire !


Parution : 10 novembre 2021
Éditions : Hugo Roman
Nombre de pages : 364
Prix : 17 €
4.5

3 réflexions sur “Layla – Colleen Hoover

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s