Loveless – Alice Oseman

Georgia n’a jamais été amoureuse, n’a jamais embrassé qui que ce soit. Elle n’a même jamais eu de crush. Mais en tant que romantique endurcie passionnée de fan-fictions, elle est persuadée qu’elle finira par trouver LA bonne personne.
Alors qu’elle commence l’université aux côtés de ses meilleurs amis Pip et Jason, Georgia est fin prête à trouver l’amour. Et avec une colocataire extravertie et une place à la Shakespeare Society, son rêve semble sur le point de se réaliser.
Or lorsque ses désirs de romance sèment la pagaille au sein de ses amis, Georgia se retrouve embourbée dans sa propre tragédie. Elle commence à se demander pourquoi l’amour paraît si simple pour les autres et pas pour elle. Avec un nouveau vocabulaire jeté à ses pieds – asexuelle, aromantique -, Georgia est plus incertaine que jamais face à ses sentiments.
Est-elle vraiment destinée à rester sans amour ? Ou s’est-elle trompée de voie depuis le début ?


avis

Vous n’êtes surement pas passés à côté du phénomène Alice Oseman, avec la magnifique parution de son roman graphique, Heartstopper. J’étais donc ravie de voir que les éditions Hachette allaient continuer la publication de cette autrice avec la sortie du très attendu Loveless, dont j’avais déjà beaucoup entendu parler. J’étais impatiente de découvrir ce roman mettant en avant l’asexualité et l’aromantisme.

Georgia est une grande romantique dans l’âme. Pourtant, elle n’a jamais rien ressenti pour qui que ce soit. Elle attend sa propre histoire d’amour, et ne doute pas qu’elle aura droit, elle aussi, à son happy end : mariage, enfant, emménagement à deux… Alors qu’elle entre en première année d’université, elle décide de faire en sorte de trouver enfin l’amour, maintenant qu’elle est dans un nouvel environnement. Sauf qu’elle va découvrir autre chose sur elle-même…

Je ne pense pas avoir déjà lu, en young adult, un livre avec un personnage aromantique et/ou asexuel avant Loveless. C’est pour ça que j’étais très intriguée par ce livre, mais aussi par la force et la représentativité que ce dernier peut avoir pour certains lecteurs. Il semble y avoir un manque inquiétant de représentation dans la littérature YA, même si cela commence à changer depuis peu. C’est pourquoi je suis vraiment heureuse qu’avec ce titre Alice Oseman va pouvoir sensibiliser celles et ceux qui ne se retrouvent pas dans le schéma romantique traditionnel ou qui veulent simplement en savoir plus sur les différentes sexualités.

Et, juste pour ça, Loveless vaut la peine d’être mis entre toutes les mains. Car le message transmis par Alice Oseman est pur, magnifique et universel : il n’y a pas une seule façon d’aimer, ou d’être aimé en retour. Et l’amour de soi, tout comme l’amour platonique, peuvent être aussi puissants, apporter autant de bonheur, que le plus grand des coups de foudre, ou la plus merveilleuse des histoires d’amour.

« Comment se faisait-il que tout le monde fonctionne bien sauf moi ? Comment tout le monde pouvait vivre sa vie alors que j’avais une espèce d’erreur de programmation ? »

Georgia est une héroïne comme seule Alice Oseman sait les faire : loin d’être parfaite, elle n’en reste pas moins touchante. Authentique, honnête, mais aussi très éparpillée, elle va faire des erreurs, ne va pas dire les bonnes choses, mais elle va évoluer, mûrir, se découvrir pour enfin réussir à lâcher prise et devenir, ainsi, une bien meilleure personne, quelqu’un dont elle peut enfin être fière.

Rooney, Pip, Jason et Sunil sont des personnages secondaires incroyables. Encore une fois, l’autrice nous régale par la façon dont elle arrive à les définir, chacun ayant son propre parcours, sa propre personnalité, sa propre histoire qui, loin de prendre le pas sur celle de Georgia, l’accompagne et la soutient. L’harmonie, l’équilibre dans toute cette bande d’amis est superbe, et c’était magnifique de les voir interagir autour de Georgia.

En définitive, Loveless est, pour moi, le roman incontournable d’Alice Oseman. Celui qui marque une carrière, celui à travers lequel on peut définir un auteur. Que vous adoriez déjà l’autrice, ou que vous cherchiez à la découvrir, ce titre est parfait en tout point, et représente parfaitement la façon avec laquelle Alice Oseman arrive à mettre en lumière des sujets profonds qui interpellent la jeunesse actuelle. Loveless est une pépite, tout simplement.


Parution : 19 Janvier 2022
Éditions : Hachette
Nombre de pages : 460
Prix : 16,90 €
5.0

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s