Loin de la lumière des cieux – Tade Thompson

Le Ragtime emporte à travers l’espace un millier de colons endormis à destination de Sang-Dragon, à plusieurs années-lumière de la Terre. Quand la commandante Campion se réveille, rien ne se passe comme prévu : l’IA qui pilote le vaisseau est défectueuse, et trente et un de ses passagers gisent, démembrés, hors de leur caisson de stase. Pourtant, la jeune femme est seule sur le vaisseau. En réponse à son message de détresse, les autorités de Sang-Dragon envoient deux agents sur place, Rasheed Fin et son assistant artificiel, Salvo. Mais leur enquête tourne court quand le Ragtime commence à s’en prendre physiquement à eux…


avis

J’adoooooore les space opera, ces romans prenant place intégralement dans l’espace. Pourtant, je ne suis pas trop du genre à me plonger dans un roman de science fiction pure mais, ici, j’ai été complètement séduite par le résumé. Je me suis donc lancée dans un roman qui allait, certes, me sortie de ma zone de confort, mais dont la thématique me plaisait énormément.

Shell Campion s’engage comme commandante sur un vaisseau spatial rempli de colons, Ragtime. Fille d’un très grand astronaute, elle est nerveuse à l’idée de sa première mission interplanétaire mais est vite rassurée par la présence de l’IA qui dirige le vaisseau, et qui s’occupera de tout. Mais, après dix ans en mode hibernation, Shell est réveillée et découvre que le vaisseau semble défaillant sur de nombreux points. Quand elle parle à Ragtime, nom donné également à l’IA, elle ne rencontre qu’une version qui semble défectueuse également, et qui ne peut pas répondre à la plupart de ses questions. De plus, en vérifiant l’état des 1000 passagers endormis, elle constate que 31 d’entre eux sont portés disparus. Shell décide donc de passer un appel de détresse à la planète autour de laquelle stationne le vaisseau…

Dans ce roman, Tade Thompson construit dans les moindres détails un beau mystère de meurtres à bord d’un vaisseau spatial de colonie. Petit à petit, il introduit les personnages et les décors, avec juste assez d’éléments pour donner vie à chaque protagoniste et donner à chacun de leurs mondes sa pleine réalité. Chaque nouveau personnage présenté dans l’histoire permet donc d’approfondir l’univers  sur tout un nouveau pan, mettant en lumière une nouvelle dimension de cette vie dans ce futur interstellaire.

Pour autant, je pense que ce roman n’était tout simplement pas pour moi. Je n’ai pas été en mesure de saisir complètement le style d’écriture de Tade Thompson, et je n’ai malheureusement pas apprécié tout le côté policier / enquête à résoudre qui prend souvent trop le pas sur la partie spatiale du roman, qui était celle qui m’avait attirée.

En plus de cela, je n’ai pas ressenti beaucoup d’émotion jusqu’à la fin. Des choses horribles se produisent sur le vaisseau, mais l’auteur ne se concentre jamais sur ce que peuvent ressentir les personnages face à tout cela, et ces derniers apparaissent ainsi pas assez étoffés. J’ai donc eu beaucoup de mal avec eux, et c’est dommage car, en dehors de ça, le concept de l’intrigue restait plutôt bine trouvé.

En définitive, j’ai voulu tenter un space opera qui me sortirait de ma zone de confort, mais je ne pense pas avoir choisi le meilleur des titres pour cela. Si j’ai aimé tout l’aspect spatial du roman, je reste bien plus mitigée sur le reste, n’étant déjà pas, de base, une adepte des romans policiers. Pour autant, si ce mélange de meurtres, enquête à résoudre, dans un univers galactique assez surprenant, vous intéresse, je ne peux que vous recommander ce livre !


Parution : 16 mars 2022
Éditions : J’ai lu – Collection Nouveaux millénaires
Nombre de pages : 309
Prix : 20 €
2.5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s