Royalteen, tome 1 : L’héritier – Randi Fuglehaug & Anne Gunn Halvorsen

Lorsque le prince Karl Johan et Lena, la jeune provinciale nouvellement arrivée à Oslo, commencent à développer des sentiments l’un pour l’autre, Lena est à la fois charmée et inquiète. Le prince Kalle est un fêtard avéré et ses coups d’éclat font régulièrement la une de la presse à scandale et des blogs de potins, dont l’un a été tenu anonymement par Lena elle-même jusqu’à ce qu’elle soit démasquée. Lena est douloureusement consciente qu’être la petite amie du futur roi n’est pas un conte de fées. Surtout qu’elle lui cache un lourd secret…


avis

En littérature, on a tous nos petits péchés mignons. Et les romans sur la royauté font indéniablement partie des miens. Quand j’ai vu la parution de ce livre, j’étais très intriguée après en avoir lu le résumé, mais aussi en voyant qu’une adaptation par Netflix était prévue. Je me suis donc lancée dans ma lecture assez curieuse d’en découvrir plus.

Lorsque Lena débarque dans son nouveau lycée à Oslo, elle ne s’attendait pas à y faire la connaissance des héritiers royaux, la princesse Margrethe et le prince héritier Karl Johan. Encore moins à tomber amoureuse de lui. Et encore, encore moins à ce que ses sentiments soient réciproques. Pour autant, Lena est loin d’être rassurée, car Kalle a une réputation assez sulfureuse et tendance à faire la une des journaux à scandales. Etre sous le feu des projecteurs n’est pas vraiment le but que Lena recherche. Car si quelqu’un révèle le grand secret de Lena – ce qui a poussé sa famille à déménager –, les conséquences pourraient être désastreuses…

Globalement, j’ai plutôt bien apprécié ma lecture. Le cadre norvégien change un peu des livres young adult habituels parlant de royauté, et j’ai bien aimé le dépaysement. La lecture est fluide, les chapitres s’enchainent sans aucune difficulté, et c’était vraiment une lecture simple et agréable.

Kalle et Lena sont deux personnages que j’ai aimé apprendre à découvrir tout au long de cette histoire. Lena est, d’ailleurs, assez complexe, et j’ai eu quelques difficultés à m’attacher à elle étant donné qu’elle paraît assez immature par moment. Mais Kalle, à l’inverse, est un garçon que j’ai aimé voir se dévoiler au fur et à mesure, bien loin de l’image que les tabloïds peuvent donner de lui…

Je reste un peu plus mitigée sur l’histoire en elle-même. Il se passe énormément de choses tout au long de ce livre et, si ces nombreux rebondissements permettent de rythmer le récit, j’ai eu plus de difficultés quant à la résolution des problèmes rencontrés. Tout se résolve bien trop simplement, on voit que les auteurs ont pris de nombreuses facilités et n’ont pas cherché à développer ces aspects là de leur histoire. De même pour certaines thématiques qui ne sont abordées qu’en surface malgré leur gravité. Ce qui est dommage, car ça enlève le minimum de crédibilité et de cohérence que ce genre de récit aurait dû avoir, et ça m’a fait tiquer à quelques reprises.

Sinon, pour l’essentiel de ma lecture, j’ai plutôt passé un bon moment. Voilà une histoire sans prise de tête qui se lit rapidement et qui, surtout, fait bien le job et permet de s’assurer un bon moment de détente. L’intrigue parvient à être originale et divertissante, même s’il s’agit d’un conte de fées moderne classique. Une romance young adult douce et rêveuse, un brin trop prévisible, qui aurait mérité, selon moi, un développement plus poussé, le tout dans une Norvège qui apporte une touche d’évasion qui n’était pas sans me déplaire…


Parution : 20 avril 2022
Éditions : Hachette
Nombre de pages : 280
Prix : 18 €
3.5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s