Vespertine – Margaret Rogerson

Artemisia suit l’enseignement pour devenir une sœur grise, chargée de purifier les corps des défunts pour que leur âme puisse gagner l’au-delà ; dans le cas contraire, ils se relèvent sous la forme d’esprits vengeurs qui s’en prennent aux vivants. Un travail de l’ombre qui lui convient parfaitement : Artemisia préfère avoir affaire aux morts plutôt qu’aux vivants, qui se méfient de ses mains brûlées et de son passé trouble.

Quand son couvent est attaqué par des soldats possédés, Artemisia n’a d’autre choix que de réveiller un antique esprit emprisonné dans une relique. Faire appel à l’extraordinaire pouvoir de cet esprit malfaisant menace de la consumer, mais le mal se répand sur la Loraille, et pousse la jeune fille à remettre en question tout ce qu’on lui a enseigné. Ce revenant est peut-être le seul être qui puisse aider Artemisia à vaincre l’ennemi… si tant est qu’il ne la trahisse pas en premier.


avis

Après Sorcery of Thorns et Enchantment of Ravens qui m’avaient régalée, j’attendais la parution du troisième roman de Margaret Rogerson avec impatience, surtout après avoir découvert à quoi le livre ressemblait : format relié, jaquette, motifs imprimés sur les pages… Une vraie beauté !

Après avoir été possédée par un démon durant son enfance, Artemisia a grandi dans le couvent où elle a pu être exorcisée et s’y entraine, depuis, afin de devenir une sœur grise,  une religieuse qui purifie les morts afin que leurs âmes puissent passer à autre chose et ne restent pas dans le monde des vivants sous la forme de spectres affamés et violents. Mais, lorsque son couvent est attaqué par des soldats possédés, Artemisia réussi à le défendre en réveillant un ancien revenant lié depuis des siècles à une relique d’un saint. Or, seules les vespertines possèdent la capacité d’utiliser ses reliques de haut niveau, et cela fait des centaines d’années que ces sœurs guerrières n’ont plus existé…

Les morts de la Loraille ne reposent pas en paix…

J’avais de grandes attentes concernant ce livre, et  Vespertine les a toutes remplies, si ce n’est plus. Ce livre est juste une pure merveille. Margaret Rogerson nous offre un univers qui n’a rien à voir avec les précédents. C’est sombre et lumineux à la fois, violent et doux, avec une héroïne imparfaite et une intrigue qui m’a captivée dès les premières pages. J’ai vraiment beaucoup, beaucoup aimé ce mélange entre magie et esprits, et je n’ai pas le souvenir d’avoir déjà lu quelque chose s’y rapprochant jusque-là.

L’autrice a vraiment ce don de nous plonger dans un univers riche dont on arrive à en saisir tous les tenants et aboutissants alors qu’elle nous met immédiatement dans le bain, avec une histoire parfaitement rythmée et maitrisée. J’ai su que j’allais adorer ce livre dès le premier chapitre,  qui nous plonge immédiatement dans l’ambiance si singulière de Vespertine et qui restera la signature durant toute cette histoire.

Dès que j’ai rencontré Artemisia, je suis tombée amoureuse de son personnage, de son caractère, et de sa façon d’agir envers les autres. Son passé est ce qui la rend si atypique, si singulière, avec cette héroïne qui ne veut pas en être une et sa vision d’elle même et du monde. Artemisia est une jeune fille complexe qui m’a vraiment marquée dès les premières pages.

Et il y a Revenant, qui était encore plus incroyable. Incontestablement mon personnage préféré de tout le livre ! J’ai adoré ses échanges avec Artemisia, et son regard cynique sur le monde qu’il redécouvre, avec des interventions souvent hilarantes, parfois douces ou en colère… C’était juste un régal de le découvrir, et le duo qu’il forme avec Artemisia est superbe, à la fois perturbant mais aussi tellement drôle, je l’ai adoré du début à la fin !

Bref, ce roman est un joli petit bijou, tant pour le livre objet que pour son histoire. Je croise maintenant les doigts pour qu’il y ait une suite, car je replongerais bien avec plaisir dans cet univers où il reste encore tant de choses à découvrir…!


Parution : 08 juin 2022
Éditions : Bragelonne – Collection BigBang
Nombre de pages : 473
Prix : 17.90 €
5.0

2 réflexions sur “Vespertine – Margaret Rogerson

Répondre à loticadream Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s