Disney The Queen’s Council : De plumes et de flammes – Livia Blackburne

Après la guerre qui a fait d’elle une héroïne, Mulan passe ses journées à entraîner une milice de soldates pour protéger son village. Mais quand Shang arrive avec une invitation à se rendre à la cité impériale, invitation envoyée par l’empereur lui-même, sa vie relativement paisible est complètement bouleversée. D’autant plus quand l’empereur lui annonce qu’il a décidé de faire d’elle son héritière et successeur au trône. Avant même de pouvoir décider si elle accepte ou non cette responsabilité, l’empereur meurt subitement.

Dès que Mulan endosse son nouveau rôle d’impératrice, il devient clair que tout le monde n’est pas de son côté. Ses ministres complotent contre elle, et les Huns profitent de cette faille au sein du pouvoir. Mais la Voix de la Reine est là pour aider Mulan à embrasser sa destinée afin qu’elle sauve son pays et prouve une fois encore que, avec un casque ou une couronne, elle est faite pour régner.


avis

Mulan est sans conteste l’un de mes Disney préféré. J’étais donc curieuse de la redécouvrir à travers cette nouvelle série développée par Disney, The Queen’s council, qui place les princesses au pouvoir, épaulées par les esprits des reines du passé…

L’Empereur est mort.
C’est au tour de Mulan de diriger la Chine.

Après avoir fait honneur à sa famille sur le champ de bataille, Mulan est maintenant de retour dans son village où elle y forme désormais une milice entièrement féminine. Jusqu’au jour où Shang se présente  avec un message de l’empereur invitant Mulan à le rejoindre au palais impérial. Devenue désormais l’héritière de l’Empereur, Mulan essaie de se préparer du mieux qu’elle peut pour son nouveau rôle et devra puiser dans toute sa force et son courage pour devenir l’impératrice dont la Chine a besoin.

L’histoire est passionnante, intrigante et surtout puissante. L’autrice a fait un excellent travail pour capturer l’essence de la Mulan que l’on connait et pour la retranscrire dans cette histoire, avec un récit si réel et féministe qu’il s’inscrit vraiment dans la lignée de l’histoire que l’on connaissait. Bien que Mushu m’a plutôt manqué – peut-on faire meilleur guide spirituel que ce légendaire mini dragon ? –, j’ai beaucoup aimé la façon dont les esprits et les ancêtres jouent un rôle très important dans l’histoire, un élément, là encore, repris du célèbre dessin animé et parfaitement réécrit par Livia Blackburne.

C’était un plaisir de retrouver également le personnage de Shang, mais aussi de voir la place que lui donne l’autrice ici. Malgré son amour pour Mulan, il n’essaie pas de la contraindre et de l’empêcher d’être l’esprit libre qu’elle est. C’était une belle vision rafraîchissante, et qui change assez des Disney des années 80/90, avec cet homme amoureux qui arrive à voir le cœur, la force et l’âme de celle qu’il aime, et qui cherche seulement à lui apporter son aide afin de la voir accomplir ce pour quoi elle est destinée.

En définitive, j’ai vraiment adoré la façon dont Livia Blackburne donne une nouvelle histoire à Mulan avec cette « suite ». J’ai trouvé que l‘autrice avait très bien su capturer l’essence de la Mulan du dessin animé de Disney, tout en nous offrant une magnifique leçon sur la façon dont il faut apprendre à se faire confiance et à avoir foi dans ses propres capacités. C’était vraiment une super lecture !


Parution : 30 mars 2022
Éditions : Hachette Heroes
Nombre de pages : 380
Prix : 17.95 €
4.5

4 réflexions sur “Disney The Queen’s Council : De plumes et de flammes – Livia Blackburne

  1. Pingback: Not a Fairy Tale, tome 1 : Avant Minuit – Julie Murphy | Alice Neverland

    • Dans cette série « Queen’s council », il n’y a qu’un seul autre tome paru pour l’instant, « Rose Rebelle », qui se base sur l’histoire de Belle. J’avais lu des réécritures faites par Disney dans d’autres catégories, notamment les « Twisted Tales », qui revisitaient les célèbres histoires de Disney en changeant un seul élément, qui changeait alors toute l’histoire. Personnellement, même s’il n’y a que peu de tomes pour l’instant, je préfère vraiment le principe de « Queen’s council » qui offrent plus des suites (bien meilleures que les suites animées faites par Disney ^^’ ) que des réécritures à proprement parler 🙂

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s