The prison healer, tome 1 : La guérisseuse de Zalindov – Lynette Noni

« À Zalindov, la seule personne sur laquelle tu peux compter, c’est toi-même. »

Kiva Meridan, dix-sept ans, a passé les dix dernières années à lutter pour survivre dans la tristement célèbre prison de Zalindov, où elle occupe le poste de guérisseuse. Quand la Reine Rebelle est capturée, Kiva est chargée de la maintenir en vie le temps que celle-ci subisse le Supplice, une série d’épreuves contre les quatre éléments – l’air, le feu, l’eau et la terre -, réservées aux criminels les plus dangereux.

C’est alors que Kiva reçoit un message codé de sa famille : Ne la laisse pas mourir. Nous arrivons. Consciente que les épreuves achèveront la reine gravement malade, Kiva se dévoue pour prendre sa place, au péril de sa vie. Si elle réussit, elle et la reine retrouveront la liberté. Mais personne n’a encore jamais survécu au Supplice… Alors qu’une épidémie mortelle ravage la prison, qu’un mystérieux nouveau prisonnier fait battre le coeur de Kiva et qu’une rébellion se prépare, la guérisseuse pressent que ses épreuves ne font que commencer…


avis

Je crois que cette chronique va être celle qui sera la plus compliquée à rédiger depuis les huit années que je tiens ce blog. Car, sincèrement, cette lecture m’a retourné complètement le cerveau. Mais je ne pourrais pas vous en dire plus car tout repose sur le plot twist le plus hallucinant qu’il m’a été donné de lire !

Zalindov… La prison dont il est impossible de s’enfuir. On y entre pour y mourir. Kiva vit à la prison de Zalindov depuis son enfance et s’occupe des prisonniers en tant que guérisseuse. Enfin, elle fait surtout ce qu’elle peut avec les moyens qu’elle a. Un jour, une patiente un peu spéciale rejoint l’infirmerie : la reine rebelle Tilda, tout juste capturée. Kiva a l’ordre de la maintenir en vie, afin que la condamnée puisse participer au Supplice, une série d’épreuves à laquelle jamais personne n’a survécu.

Sans oublier ce mot que sa famille arrive à lui faire parvenir : « Ne la laisse pas mourir. Nous arrivons. » Oui mais voilà, la prisonnière est dans un état plus que critique. Fiévreuse et délirante, Kiva sait qu’elle ne pourra jamais survivre à la moindre épreuve. La jeune fille va alors prendre sa place…

Il y a tellement, mais tellement de choses à dire sur ce livre ! Et, pourtant, je vais devoir me mordre la langue pour ne rien vous spoiler. Mais je suis littéralement scotchée par tout ce que l’autrice a mis en place ! 

L’intrigue et les personnages paraissent, au premier abord, assez classiques. J‘ai adoré l’environnement dans lequel évolue l’histoire, cette prison sombre, brutale, terrifiante et dangereuse, dans un univers aussi fascinant que magique. L’histoire est racontée d’un point de vue externe, qui reste celui de Kiva, et à travers ses yeux, nous suivons les dures réalités de Zalindov et la vie de divers prisonniers et gardes. Et l’autrice ne nous épargne rien de l’horreur sur la vie à l’intérieur de cette prison. Un huis-clos très bien construit car, en dehors de quelques bribes récupérées par ci, par là, on a strictement aucune idée de ce à quoi ressemble la vie, l’univers au-delà des murs de cette prison.

J’étais hyper emballée en commençant ma lecture. Nouvel univers, nouveaux personnages, nouveau monde, tout ça tout ça… et j’avais juste adoré les premiers chapitres ! Mais pour être franche, le soufflé est vite retombé. Pendant plus de la moitié du roman, je ne savais pas trop si j’aimais toujours ma lecture. J’étais un peu perdue entre deux sentiments, j’avais l’impression que l’histoire n’avançait pas, et que tout était un peu trop répétitif. C’était sympa mais sans plus, mon engouement était pas mal retombé.

Et pourtant, j’ai eu un vrai coup de cœur pour ce roman. Car il y a eu la dernière partie du roman. Et cette fin. MAIS QUELLE FIN de ouf ! Meilleur cliffhanger ever, je n’avais absolument rien vu venir alors que les indices étaient bien là. Cela remet tellement de choses en questions et, surtout, me fait voir tout ce qu’il s’est passé sous un nouvel angle. Et j’adore être surprise comme ça ! Maintenant, je n’ai qu’une envie : relire l’histoire en sachant tout ça ! 

Bref, lisez ce livre !


Parution : 10 août 2022
Éditions : Hachette
Nombre de pages : 446
Prix : 19 €
pcc

2 réflexions sur “The prison healer, tome 1 : La guérisseuse de Zalindov – Lynette Noni

  1. Ah tu as vu des indices concernant la fin ? XD Perso, la révélation pour moi a été comme un cheveu sur la soupe et j’ai pas adhéré même si ça promet beaucoup de choses ultra intéressante. En tout cas, ça a été une lecture vraiment prenante alors qu’en règle générale, les univers dans des prisons, je suis pas fan, mais là l’auteur a réussi à en faire quelque chose de vraiment à part.

    Aimé par 1 personne

    • En fait, avec du recul et à la lumière des dernières révélations, je comprends mieux la réaction de Tilda, par exemple, quand Kiva lui raconte l’histoire de la rencontre de ses parents.
      Mais il était plus facile de deviner qu’il y avait plutôt quelque chose à creuser du côté de Jaren / Naari que du côté de Kiva, là, j’ai été complètement sur le c*l pour elle !
      L’autrice a vraiment réussi à nous faire croire qu’on avait toutes les cartes en mains, alors que pas du tout. Et j’ai adoré ça 🙂

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s