Fable, tome 1 : L’aventurière des mers – Adrienne Young

Fable, 17 ans, est la fille du marchand le puissant des Goulets près de la mer sans Nom. Pourtant, après la mort de sa mère au cours d’une tempête, son père l’a abandonnée sur une île peuplée de voleurs où elle a dû se battre pour survivre. Plongeuse, découvreuse de gemmes qu’elle revend pour assurer sa subsistance, Fable poursuit un but : quitter l’île et rejoindre son père afin d’obtenir son héritage, une place dans sa flotte. Pour cela elle doit gagner le continent où il a établi son comptoir commercial. Elle fait appel à West, le jeune capitaine d’un navire marchand, le Marigold, qui accepte de l’emmener. Mais une fois à bord, alors qu’elle doit faire ses preuves et être acceptée par l’équipage, elle découvre que West et son navire ne sont peut-être pas ce qu’ils paraissaient être…


avis

J’avais déjà repéré ce roman depuis sa parution en VO, et il me tardait de le voir paraître en français. J’étais donc ravie de voir qu’en plus les éditions Rageot avaient prévu une très belle édition reliée pour cette parution française !

Abandonnée sur une île par son père peu de temps après le naufrage de leur navire et la mort de sa mère, Fable a passé les dernières années à mettre le moindre cuivrons de côté afin d’avoir assez d’argent pour se payer une traversée et s’enfuir de cette île. Mais rien ne va vraiment se passer comme prévu, et Fable va découvrir que le bateau sur lequel elle a embarqué, le Marigold, ainsi que son équipage cachent de nombreux secrets…

Je voulais une histoire qui me fasse voyager et qui m’entraîne sur les mers d’un monde fantastique et je n’ai pas été déçue ! L’autrice nous plonge dans son univers dès les premières pages et, tout au long de l’histoire, je pouvais presque respirer cet air marin et sentir les embruns sur ma peau. 

J’ai beaucoup aimé le personnage de Fable. Sa combattivité, et sa façon de voir les choses sont admirables, et j’ai vraiment aimé la façon qu’elle a de ne pas se mettre en avant malgré ses capacités, même si elle sait ce qu’elle vaut. Même si l’histoire est de son point de vue, elle reste consciente que chaque personne qu’elle rencontre a également eu ses propres combats, et elle n’hésite pas à nous le rappeler également. Comme si son point de vue ne devait pas obscurcir le vécu des autres personnages…

Pour autant, je reste un peu sur ma faim car j’ai l’impression que l’autrice a fait l’impasse sur pas mal de choses. Notamment sur l’équipage que rencontre Fable, et dont on ne sait, finalement, que très peu de choses. Ce qui est vraiment dommage car, en dehors de Fable, les autres personnages sont toujours autant des inconnus pour moi une fois ce tome terminé. De plus, certaines facilités sont prises, et j’ai été désagréablement surprise à certains moments quand je me suis rendue compte comment Adrienne Young glissait des ellipses temporelles à des moments pourtant attendus depuis le début de l’histoire…

L’histoire reste quand même très fluide et se dévore sans aucune difficultés. L’autrice nous immerge complètement dans cette aventure, à bord du Marigold, et j’ai bien aimé ma lecture malgré tout.

Un monde intéressant, une histoire intrigante… La suite s’annonce des plus intéressante, car il reste encore de nombreuses questions sans réponse, notamment sur les origines de la mère de Fable. Même si ce premier tome me laisse sur ma faim, j’ai quand même hâte de découvrir ce que vont devenir Fable et ses amis dans la suite !


Parution : 07 septembre 2022
Éditions : Rageot
Nombre de pages : 403
Prix : 18,90 €
3.5

4 réflexions sur “Fable, tome 1 : L’aventurière des mers – Adrienne Young

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s