La cité des songes, tome 1 : Une couronne de roses et de givre – Georgia Caldera

Dans un monde à la surface fracturée, où les populations vivent recluses dans d’immenses tours-royaumes, un danger de plus en plus grand pèse sur l’humanité sous la forme d’une titanesque créature. Quatre élus seraient capables, selon d’antiques légendes, de chevaucher des Dragons-Tempête et de trouver la Cité des Songes, ultime refuge permettant d’échapper aux créatures des Abymes . Mais qui sont-ils ? Auréa, Chasseresse de la Tour du Printemps, et Rozarian, fils du roi de la Tour de Givre, sauront-ils s’allier malgré ce qui les oppose et déjouer les pièges de la cour, s’affranchir des luttes de pouvoir et fédérer les derniers royaumes survivants afin de combattre ensemble le Dévoreur ?


avis

C’est toujours un vrai plaisir de retrouver la plume poétique de Georgia Caldera. Après avoir dévoré Les brumes de Cendrelune, j’étais impatiente de découvrir sa nouvelle série.

Auréa est une chasseresse de la Tour de Printemps, un poste à hautes responsabilités dans lequel ses talents sont reconnus. Pourtant, la Reine de la Tour va lui imposer d’épouser le Prince de la Tour de Givre à la place de la Princesse Lysaris, qui a disparu. Un mariage qui a toute son importance puisqu’il est censé ramener la paix entre les deux royaumes. La véritable identité d’Auréa ne doit donc jamais être dévoilée. La jeune fille va ainsi découvrir Rozarian, son mari, aussi distant que taciturne. Et, malgré leur ressentiment l’un envers l’autre, et toute leur haine envers ce mariage qui leur est imposé, ils vont devoir cohabiter afin de sauver leurs royaumes… et peut être même plus.

Comme dans chacun de ses romans, Georgia prend le temps de poser les bases de son univers et de nous en donner tous les éléments pour qu’on puisse mieux saisir le reste de l’histoire. Le début peut donc paraitre assez lent mais, personnellement, cela ne m’a pas vraiment dérangée et j‘ai beaucoup aimé l’ambiance et l’univers que je découvrais. Car l’autrice mélange ici plusieurs thématiques que j’aime retrouver en fantasy : une identité cachée et un mariage arrangé entre deux personnes qui se détestent dès le départ.

Dans ce monde fracturé où il est désormais impossible de vivre à la surface, l’humanité survit dans de gigantesques tour-royaumes. J’ai trouvé cette construction des plus originales, et j’ai apprécié la singularité que cela apporte à cet univers. L’autrice nous sert une intrigue surprenante dans une monde qui l’est tout autant, et c’était un vrai plaisir d’en découvrir toutes les spécificités.

Mais le point fort de ce premier tome reste incontestablement la romance. J’ai adoré les personnages d’Auréa et Rozarian, et leur relation, construite sur le trope enemies-to-lovers, prend son temps pour se construire. L’autrice nous régale donc de joutes verbales explosives, entre une Auréa sûre d’elle, déterminée et stratège, et un Rozarian renfermé et plein de colère. Tensions et désaccords vont rythmer leurs échanges, avant qu’ils puissent doucement s’apprivoiser et commencer à se connaitre, à se comprendre.

En définitive, j’ai beaucoup aimé ma lecture. Georgia Caldera pose les bases d’un univers intriguant, avec de nombreuses possibilités pour la suite. J’ai adoré découvrir les spécificités propre à chaque Tour, mais aussi à chaque royauté, en fonction de si c’est un royaume, comme pour la Tour du Givre, ou si c’est un reinaume, comme pour la Tour du Printemps. A travers un univers imaginaire, Georgia Caldera aborde des notions contemporaines qui font écho à notre actualité et qui nous parlent, et j’ai beaucoup aimé cette particularité. J’ai hâte de découvrir la suite de cette série !


Parution : 05 octobre 2022
Éditions : J’ai Lu
Nombre de pages : 448
Prix : 16.90 €
4.5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s