Le courage qu’il faut aux rivières – Emmanuelle Favier

Couverture Le courage qu'il faut aux rivières

Elles ont fait le serment de renoncer à leur condition de femme. En contrepartie, elles ont acquis les droits que la tradition réserve depuis toujours aux hommes : travailler, posséder, décider. Manushe est l’une de ces « vierges jurées » : dans le village des Balkans où elle vit, elle est respectée par toute la communauté. Mais l’arrivée d’Adrian, un être au passé énigmatique et au regard fascinant, va brutalement la rappeler à sa féminité et au péril du désir.
Baignant dans un climat aussi concret que poétique, ce premier roman envoûtant et singulier d’Emmanuelle Favier a la force du mythe et l’impalpable ambiguïté du réel.


Chronique rédigée par Sarah 10422444_1413516202310476_8704006803474751439_n

Le mois de septembre est évidemment le mois de la rentrée littéraire et si habituellement, je passais mon tour, cette année je ne pouvais pas passer à côté du premier roman d’Emanuelle Favier. Lors de la présentation de son livre, elle m’a beaucoup intriguée en parlant de poésie, d’esthétisme, de pureté et de personnages charismatiques. J’ai donc écouté ma petite voix et je ne l’ai absolument pas regretté, car j’aurais même souhaité que cette histoire soit réelle, tellement elle a su me toucher. Lire la suite

Le début des haricots – Fanny Gayral

Couverture Le début des haricots

Anna, trentenaire au régime alimentaire aléatoire et à la vie sentimentale en dents de scie, exerce brillamment le métier de médecin urgentiste dans un hôpital parisien. Comme chaque année, son père, cardiologue autoritaire et réputé mais phobique de l’avion, envoie sa fille à San Francisco afin de présenter ses derniers travaux dans un congrès prestigieux. Au lendemain d’une garde particulièrement mouvementée, Anna s’envole sans grande conviction vers les États-Unis, par crainte des foudres paternelles plus que par réelle motivation scientifique. Alors lorsqu’elle remarque à l’aéroport le panneau indicatif d’un stage de thérapie sur le thème du courage, elle se dit qu’il est peut-être temps de faire quelque chose…


Chronique rédigée par Sarah 10422444_1413516202310476_8704006803474751439_n

Voici un premier roman pour Fanny Gayral. Celle-ci nous offre une histoire contemporaine sur un fond thérapeutique reprenant la thématique de l’affirmation de soi et du courage. Outre le fait de la thérapie sauvage, j’ai de suite été intriguée par le milieu dans lequel évolue notre héroïne, Anna, qui exerce la profession de médecin urgentiste dans l’hôpital où travaille également son père. Lire la suite

Tinder Surprise – Ana Ker

Couverture Tinder Surprise

Quatorze jours pour devenir une trentenaire épanouie et heureuse grâce à Tinder, une application de rencontres pour mobile. C’est le pari fou de Joséphine Simon, au bout du rouleau sentimental, et qui désespère ses copines.
Du musclé, du tendre, du radin, du tatoué, du romantique, du biker ou du rasta : bienvenue au supermarché de l’Homme. Il n’y qu’à liker ou à noper pour consommer. Simple comme bonjour. Quoi que…


Chronique rédigée par Sarah 10422444_1413516202310476_8704006803474751439_n

Tout le monde ne connait pas personnellement « Tinder », mais on a toujours un ami ou une sœur ou même une simple connaissance qui l’utilise ou qui vous en parle d’office. C’est ainsi que moi j’ai découvert le principe de cette application en même temps qu’  » AdopteUnMec.com », mais ça c’est une autre histoire ! Très curieuse de découvrir l’initiation de Joséphine ainsi que ses nombreux « matchs », j’ai donc entamé ma lecture quasiment sur-le-champ. Lire la suite

Des liens si touchants – Solveig Vialle

Couverture Des liens si touchants

L’été, la côte d’Azur, un trio complice. Un père, sa fille de dix-sept ans accompagnée de sa meilleure amie, s’abandonnent au soleil brûlant du mois d’août. Émotion, attirance, séduction : la chaleur instille le trouble, bouscule les rapports convenus, révèle des désirs inavouables. Et lorsque, dans la maison d’en face, viennent s’installer une veuve et son fils, le jeu de la séduction devient cruel. Qui possédera qui ?


Chronique rédigée par Sarah 10422444_1413516202310476_8704006803474751439_n

Quand j’ai croisé ce livre sur ma route, aucune critique, aucun avis, rien ni personne qui pouvait m’informer sur le réel sujet de cette histoire avant que je ne me plonge dedans. C’est donc sans aucune retenue ni souhait particulier que je me suis jetée dans la gueule du loup. Lire la suite

Dissonance, tome 2 : Résonance – Erica O’Rourke

Couverture Dissonance, tome 2 : Résonance

Si elle veut retrouver celui qu’elle aime, Del devra renoncer à tout ce en quoi elle croit.

Simon Lane a disparu, perdu dans une réalité alternative de multivers. Alors que Del rejoint le Conseil, le coeur brisé, les Marcheurs Libres lui proposent une mission de la plus haute importance. Si elle accepte, elle pourrait mettre fin aux violences du Conseil et garder un espoir de retrouver celui qu’elle aime. Mais chaque décision a ses conséquences, et celle de Del pourrait bouleverser l’équilibre déjà précaire du monde qui l’entoure.


Mon avis :

Le premier tome de cette série avait été un gros coup de coeur, et j’en attendais la suite avec impatience. J’ai donc replongé dans le Multivers avec délice avec ce second et dernier tome et je suis partie retrouver mes Marcheurs préférés. Lire la suite

La nuit, je mens – Cathy Galliègue

Mathilde pensait avoir rencontré l’homme de sa vie, Gaspard, un homme savoureux, presque parfait. Mais son premier amour, Guillaume, réapparaît la nuit, en songe… Il était parti si loin, depuis si longtemps, et Mathilde n’a jamais pu se résigner à son absence. Au coeur de cet étrange ménage à trois qui s’installe, entre rêve et réalité, Mathilde se cherche : où est sa vie ? Dans le regret d’un amour défunt ou dans le présent qui lui tend les bras ? Un premier roman étrange et poignant où Cathy Galliègue explore avec subtilité l’inconscient de nos sentiments, de nos désirs, de nos âmes en peine… Jusqu’aux frontières de la folie.


Chronique rédigée par Sarah 10422444_1413516202310476_8704006803474751439_n

Cette couleur orange fluo qui vous saute aux yeux et ce titre qui vous évoque… une double personnalité ? Une deuxième vie ? Une infidélité ? Bref, un mystère. Il ne me fallait pas plus d’élément pour me faire craquer et quelle claque ! Lire la suite

Elle voulait juste marcher tout droit – Sarah Barukh

Couverture Elle voulait juste marcher tout droit

1946. La guerre est finie depuis quelques mois lorsqu’Alice, huit ans, rencontre pour la première fois sa mère. Après des années à vivre cachée dans une ferme auprès de sa nourrice, la petite fille doit tout quitter pour suivre cette femme dont elle ne sait rien et qui lui fait peur, avec son drôle de tatouage sur le bras.
C’est le début d’un long voyage : de Paris à New York, Alice va découvrir le secret de son passé, et quitter à jamais l’enfance.

Comment trouver son chemin dans un monde dévasté par la guerre ? Avec une sensibilité infinie, Sarah Barukh exprime les sentiments et les émotions d’une enfant prise dans la tourmente de l’Histoire.


Chronique rédigée par Sarah 10422444_1413516202310476_8704006803474751439_n

Dans ce roman d’après-guerre et de Paris à New York, Sarah Barukh nous raconte l’histoire et l’évolution d’Alice, une fillette de huit ans qui vit avec sa nourrice et qui se pose des tas de questions sur ses origines, mais aussi sur le monde qui l’entoure. Un jour, sa maman revient la chercher, seulement, celle-ci n’est pas du tout à la hauteur des espérances de la petite fille, mais elle n’a pas d’autre choix que de la suivre. Au-delà de son apparence effrayante, elle semble vouloir éviter à tout prix certaines questions, ce qui la rend très mystérieuse et difficilement accessible. Alice réussira-t-elle à la comprendre, à rattraper le temps et à découvrir ce qu’elle lui cache malgré son silence ? Lire la suite

Journal d’un vampire en pyjama – Mathias Malzieu

« Il faut que je me fasse à cette idée : rien ne sera plus jamais comme avant. Me faire sauver la vie est l’aventure la plus extraordinaire que j’ai vécue.  » En novembre 2013, Mathias Malzieu, qui prépare alors la sortie de son film, Jack et la mécanique du coeur, apprend qu’il souffre d’une maladie auto-immune, rare et souvent mortelle, l’aplasie médullaire, qui détruit sa moelle osseuse. Pendant l’année que va durer sa maladie, entre chimio, chambre stérile et attente d’un donneur, Mathias Malzieu tient son journal, raconte son combat contre la mort, qu’il personnifie à travers un personnage, Dame Oclès. Cette histoire d’un enfer et d’une résurrection est avant tout un hymne à la vie, porté par la langue poétique et explosive de l’auteur.


Chronique rédigée par Sarah 10422444_1413516202310476_8704006803474751439_n

Mon avis :

Lire la suite

Les délices de Tokyo – Durian Sukegawa

Couverture Les délices de Tokyo

«Écouter la voix des haricots » : tel est le secret de Tokue, une vieille dame aux doigts mystérieusement déformés, pour réussir le an, la pâte de haricots rouges dont sont fourrés les dorayakis, des pâtisseries japonaises. Sentarô, qui a accepté d’embaucher Tokue dans son échoppe, voit sa clientèle doubler du jour au lendemain, conquise par ses talents de pâtissière. Mais la vieille dame cache un secret moins avouable et disparaît comme elle était apparue, laissant Sentarô interpréter à sa façon la leçon qu’elle lui a fait partager.


Chronique rédigée par Sarah 


Mon avis :

Lire la suite